parution 19 décembre 2012  éditeur Panini Comics  collection Panini - Marvel Deluxe
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour Super-héros

Spider-Man T2

La première chasse de Kraven (intégrale)

Si le Tisseur et ses lecteurs ne comptent plus le nombre de ses ennemis, ce volume allongera encore quelque peu la liste. Des brutes, des curiosités ou des freaks, comme on veut, et une fille Kraven diablement dangereuse, pour des aventures sympas !


 Spider-Man T2 : La première chasse de Kraven (0), comics chez Panini Comics de Hader, Wells, Gale, Guggenheim, Slott, Meyers, Martin, Kitson, Maguire, Mckone, Oliffe, Siqueira, Jimenez, White, Fabela, Chuckry, Avalon studios, Rodriguez, Cox, Beredo
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2012

L'histoire :

La vie de Peter Parker n'a jamais été simple. Et celle de Spider-Man vire au cauchemar ! Le Tisseur ne sait plus où donner de la tête. Freak est en fuite. Celui qui n'était qu'un toxicomane anonyme s'est transformé en créature surpuissante depuis qu'il a ingéré un des sérums que le Doc Connors, qui fut Le Lézard, a mis au point. Rongé par le manque, Freak a raqué le labo du scientifique, et il est capable de n'importe quoi. Mais alors que New-York est en pleine campagne électorale, voici que Menace entre dans la danse, sommant un candidat de se retirer. Ce vilain est mal connu du Monte-en-l'air, mais sa ressemblance frappante avec le Bouffon ne lui dit rien qui vaille.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voici un recueil qui devrait surprendre les lecteurs n'ayant pas ouvert un Spider-Man depuis un moment. Bien des choses ont en effet changé pour Peter : il n'est plus avec MJ, Jonah Jameson (non, ce n'est pas le Whiskey distillé trois fois) n'est plus le patron du Bugle, et notre héros quitte même la maison où il vivait avec Tante May, pour s'installer en coloc' avec Vin Gonzales, un flic intègre du NYPD ! Et tout cela, c'est la conséquence d'Un jour de plus, l'arc catastrophique écrit par Joe Quesada, où on assiste au deal entre Mephisto et Peter, qui peut ainsi rattraper de nombreuses bourdes, en échange de son mariage ! Depuis, Marvel a lancé l'opération : «Galère ! Toutes rames dehors ! ». En effet, de très anciens et fidèles lecteurs ont répondu «Pas un jour de plus», en renonçant à acheter la série qu'ils suivaient depuis des années. Quant aux nouveaux lecteurs, stupéfaits, ils se demandaient bien comment on avait osé un scénario aussi débile ?! On peut le dire, Spidey a fait l'unanimité contre lui, et sans l'énorme succès des films, le personnage central de Marvel serait certainement aujourd'hui moribond. De plus, la série Ultimate Spider-Man, écrite par Brian Michael Bendis, raflait les suffrages et devenait le titre phare, alors qu'elle était conçue comme une alternative ! Une seule stratégie possible pour rétablir la situation : revenir d'urgence à la formule basique. Pas de prise de tête : de l'action et de l'humour, beaucoup de vilains, et un Peter en difficulté, puis réussissant professionnellement ainsi que côté cœur. Seconde contrainte du cahier des charges : des dessinateurs impeccables, qui imposent un style spectaculaire. C'est la promesse de ces 250 pages d'épisodes, assez récents puisqu'ils datent de 2008. C'est très rythmé, on y croise d'innombrables Vilains, dont de très surprenants (on pense à Paper Doll ou à ce crétin d'Overdrive) et le Tisseur fait même équipe avec DareDevil ! Les dialogues comportent quelques très bonnes tirades et on ne s'ennuie pas. Contrat rempli, cette fois-ci...

voir la fiche officielle ISBN 9782809424201