Streets of glory T1 : La dernière bataille (0), comics chez Panini Comics de Ennis, Wolfer, Waller, Dalhouse ©Panini Comics édition 2012

Streets of glory T1

La dernière bataille

Véritable légende du far west, Joseph R. Dunn arrive à Gladbach pour y retrouver une vieille connaissance. Mais il n'y trouvera que le sang et les larmes. Un western rude et violent, par Garth Ennis.

L'histoire : Dans la région de Gladbach, Peter rend visite à son frère Frank. Alors qu'ils évoquent des souvenirs et autres potins, des hommes un peu louches s'approchent. Ils sortent leurs armes pour démunir les deux frères de leur monture. Frank crie à son frère de s'enfuir avant de se défendre comme il peut. Il est vite tué par les agresseurs. Peter voit les voyous éliminés les uns après les autres par un homme en haut d'une colline. Son sauveur n'est autre que Joseph R. Dunn, un ancien soldat, shérif et chasseur de primes. Ce dernier est venu à Gladbach pour retrouver une femme médecin, autrefois sa compagne. Mais alors que cette légende du far west prend sous son aile Peter, il apprend que l'indien Red Crow multiplie les victimes dans la région...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  La collection 100% Fusion Comics de Panini sort progressivement des titres publiés aux USA chez Avatar et qui sont l’œuvre d'auteurs talentueux. Après 303, Streets of glory est une autre création de Garth Ennis. Le scénariste de The Boys livre ici un western en six épisodes. On y suit le parcours de Joseph R. Dunn, un homme âgé qui a connu la guerre en tant que soldat, puis gradé, qui a aussi été shérif et chasseur de primes (etc...). En résumé, le sang et la violence, il connait ! Comme d'habitude avec Ennis, le récit est explicite et les séquences chocs sont nombreuses. Entre le scalp d'un homme et les mâchoires explosées, vous rien ne vous sera épargné. Malheureusement, malgré un aspect décomplexé, Streets of glory pêche par un récit peu emballant et surtout par des dessins assez laids. Mike Wolfer propose un trait fin et pas très adroit pour un rendu final trop fade. On comprend mieux pourquoi Avatar ne confiera plus à Mike Wolfer que le découpage dans d'autres séries, comme Gravel. Pas le meilleur Ennis, c'est sûr.

  • scénar dessin


24 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 15.20-5% = 14.44

sur


 Streets of glory T1 : La dernière bataille (0), comics chez Panini Comics de Ennis, Wolfer, Waller, Dalhouse ©Panini Comics édition 2012

13 juin 2012

Panini Comics

100% Fusion Comics

voir la fiche officielle

9782809424836

adulte

Western

Streets of glory série en cours en France
1 album paru
série en cours aux USA
1 album paru