parution 01 mai 2007  éditeur Panini Comics  Public adulte  Thème Chronique sociale, Independant

The quitter

Le dégonflé

Se remémorant sa plus tendre enfance, Harvey Pekar voit en ses non-choix le parcours de toute une vie. Une autobiographie touchante où la réalité sociale tient une part extrêmement importante.


The quitter : Le dégonflé (0), comics chez Panini Comics de Pekar, Haspiel, Loughridge
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2007

L'histoire :

Fils de parents d’origine polonaise, Harvey Pekar nait le 8 octobre 1939, à Cleveland. Ces parents sont alors épiciers dans Mont Pleasant, le quartier ouvrier juif-italien. Dans les années 40, de plus en plus de noirs viennent s’installer près de chez lui, et à chaque fois qu’il rentre de l’école, il se bat contre ceux-ci. Sa mère est une communiste convaincue et lui dit de ne rien faire, puisque les noirs américains ainsi que les juifs (comme eux), sont des minorités opprimées. Son père ne rattrape absolument rien, préférant lui dire de se comporter comme l’exige sa religion. A la suite d’une de ses multiples altercations, Harvey demande à sa mère que faire. Elle lui conseille d’en parler à son professeur. La situation ne s’arrange pas, provoquant une nouvelle bagarre entre eux. A la naissance de son frère, les parents d’Harvey décident de déménager dans le quartier Shaker Heights, une banlieue où la communauté juive est en plus grande majorité. Heureux dans un premier temps, il ne peut s’empêcher d’imaginer ne plus être le paria qu’il était vis-à-vis des noirs de son quartier. Pourtant, à peine arrivé, il se rend compte que seule la violence va le faire se distinguer des autres enfants…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

The quitter est le récit autobiographique de l’enfance du scénariste Harvey Pekar. Plus connu en France pour son film American Splendor, narrant son parcours au sein du milieu du 9e art, le scénariste partage cette fois-ci son enfance. Ces souvenirs sont émouvants et le déroulement de cette vie semble lui échapper à de trop nombreuses fois. Pour l’ouvrage, il s’est entouré du dessin avisé de Dean Haspiel (Billy Dogma) qui, avec son trait rugueux et épais, procure une ambiance ancienne idoine à l’album. L’encrage de Lee Loughride vient ajouter une touche sombre bienvenue. La grande force du récit est de nous montrer un personnage principal faible, qui ne trouve de solutions que dans les bagarres dans lesquelles il excelle. Sans complaisance vis-à-vis de lui-même, il n’hésite pas à critiquer les nombreux choix, qu’il regrette. Captivante, cette autobiographie est originale dans sa façon d’aborder les événements et dans son traitement sobre et sombre à la fois. Un auteur qu’il semble important de découvrir, pour mieux comprendre comment s’imposent ces choix que nous avons tous, un jour, regretté.

voir la fiche officielle ISBN 9782845389809