parution 12 février 2014  éditeur Panini Comics  collection Marvel Max
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Wolverine Max T2

Le protecteur

Entre son envie de jouer les justiciers et un passé oublié de tueur, Wolverine a du mal à trouver sa place. Seul répandre le sang semble être sa constante. Une suite efficace.


 Wolverine Max T2 : Le protecteur (0), comics chez Panini Comics de Starr, Ruiz, Jacinto, Mogorron, Boschi, Loughridge, Brown, Jock
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Logan a longtemps été solitaire mais dans sa longue errance, il a croisé la route d'un chien abandonné. Wolverine s'est pris d'affection pour l'animal et n'hésite pas à jouer à la balle sur la plage de Venice. Le jouet finit par toucher une jeune femme qui passait son temps à bronzer. Celle-ci engage la conversation avec Logan. Elle a l'air gentille et elle demande à Wolverine si il peut jouer le garde du corps le temps d'une ou deux soirées. Très vite, Logan comprend que la nommée Candace Cassidy ne joue pas vraiment au mannequin mais plutôt à la compagne d'un instant. Alors qu'il la dépose chez un homme vivant dans une grande propriété gardé par de nombreux vigiles, il entend Candace crier...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Wolverine Max a laissé une première impression assez positive, avec une mise en bouche efficace à travers laquelle on découvrait un héros meurtri par un passé oublié. L'option plus réaliste choisie par Jason Starr, bien que l'on conserve les griffes et le pouvoir guérisseur de Logan, amène une ambiance assez différente des séries dans lesquelles nous sommes habitués à voir déambuler le Griffu. Cette tonalité plus polar se retrouve une fois encore dans un second opus qui confirme les qualités entrevues jusqu'ici. Dans la première partie de l'ouvrage, Wolverine fait tout son possible pour protéger une jeune femme d'un riche individu. Puis la seconde une virée retraces ses souvenirs. Loin d'être parfait, le récit reste cependant agréable à suivre malgré quelques dialogues ou rebondissements convenus. Visuellement, le résultat est assez irrégulier. Felix Ruiz s'en sort bien, tout comme Roland Boschi, alors que Kim Jacinto ou Guillermo Mogorron ne devraient pas faire l'unanimité. >Wolverine Max n'a probablement pas l'étoffe des séries triple A que produit Marvel à la pelle, mais ne manque pas d'intérêt, surtout pour celles et ceux qui cherchent un peu de nouveauté dans un paysage super héroïque assez balisé.

ISBN 9782809436327