parution 12 avril 2017  éditeur Pierre de Taillac  Public ado / adulte  Thème Guerre, Graphic Novel

Les Harlem Hellfighters

Un régiment d'infanterie de l'armée américaine composé uniquement d'hommes de couleurs s'est lancé sans retenue contre les forces allemandes durant la première Guerre Mondiale. Héroïsme et racisme au cœur d'un récit militaire intense.


Les Harlem Hellfighters, comics chez Pierre de Taillac de Brooks, White
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Pierre de Taillac édition 2017

L'histoire :

Le 2 avril 1917, Thomas Woodrow Wilson annonça devant le congrès qu'il était temps que les U.S.A. prennent part au conflit qui ravage le monde depuis quelques années. Au deuxième d'un studio de danse à Harlem, des hommes viennent s'enrôler dans l'armée, des noirs incités par les affiches militaires scandant qu'un "homme de couleur n'est pas un fainéant". Toutes les classes sociales sont représentées, toutes les provenances. Tous ces hommes ont envie de se battre pour leur pays. Certains connaissent même des visages familiers et se lient d'amitié. Dans le camp Whitman, près de New York, l'entraînement est rude. Près de Houston, au Texas, le 24e Régiment Noir subit de plus en plus les railleries des locaux. Des premiers coups laissèrent la place au pugilat et à une émeute. Les volontaires ne sont même pas arrivés en Europe qu'ils doivent déjà affronter l'agressivité de leurs compatriotes blancs...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Publié en 2014 chez Broadway Books, Harlem Hellfighters est un ouvrage que les amoureux d'histoire et de récits de guerre seront ravis de voir sortir en France. Ce roman graphique de près de 250 pages raconte comment un régiment constitué uniquement de soldats de couleur a participé à la première Guerre Mondiale. Reconnus pour leur engagement par la France, ces soldats furent totalement passés sous silence aux U.S.A.. C'est Max Brooks, fils du réalisateur humoriste Mel Brooks et par ailleurs auteur de World War Z, qui se charge de réparer cette véritable faute. À travers la destinée commune de plusieurs personnages, il va nous montrer comment ces citoyens américains dévoués ont connus la haine des blancs américains, la dureté du conflit et au final les injustices qu'ils ont subis. Dense, le récit de Max Brooks nous emmène à une époque pas si lointaine et où la bêtise et le racisme étaient omniprésents. Le scénariste ne pardonne rien aux salauds et valorise la dimension héroïque de ce régiment qui se place en porte-étendard de la liberté et de l'égalité. Son histoire est intelligente, précise et manque juste d'un peu de respiration par moment. Dessiné par Caanan White, un artiste afro-américain découvert sur Über, l'album bénéficie d'un visuel soigné. L'encrage très fin du dessinateur impressionne, même si parfois le rendu est un peu confus. Percutant et mémorable, cet album replace les Harlem Hellfighters à leur place, celle de défenseurs du monde libre. Après cette lecture, sachez que nous ne vous oublierons pas/plus, c'est promis.

voir la fiche officielle ISBN 9782364450813