parution 07 janvier 2017  éditeur Rue de Sèvres  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Infinity 8 (comics) T6

Retour vers le Führer (3/3) (kiosque)

L’armée de robots de Hitler s’en prend à l’intégrité du vaisseau Infinity 8. L’agent Moonkicker arrivera-t-elle à empêcher l’empêchement du reboot ? (sic) Suite d’une série B cosmique bien barrée…


 Infinity 8 (comics) T6 : Retour vers le Führer (3/3) (0), comics chez Rue de Sèvres de Trondheim, Vatine
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rue de Sèvres édition 2017

L'histoire :

Et voilà, c’est malin : le commandement du vaisseau Infinity 8 a réactivé le cerveau de Hitler, dont la tête formolisée dans un bocal a été retrouvée en train de flotter dans le cosmos. Aussitôt, le Führer a repris ses vieilles lubies : il s’est infiltré dans un bug informatique pour prendre le contrôle d’une armée de robots. Son but : éradiquer les races extérieures à la voie lactée, et notamment celles dont sont issus les dirigeants du vaisseau, tous originaires d’Andromède. Dans sa folie, il ordonne aux robots de pulvériser la baie vitrée. Tous les passagers se retrouvent aussitôt aspirés dans le vide interstellaire. Stella Moonkicker, agent spécial du vaisseau, a juste le temps d’enfiler un scaphandre sur son crâne, pour ne pas mourir asphyxiée. Elle peine ensuite à se stabiliser et s’accroche finalement à la carlingue du vaisseau. La voilà bien avancée… C’est alors que son bon vieux robot de probation Bobbie se manifeste sur les réseaux sociaux ! Hitler l’a en effet délaissé pour se greffer sur un robot plus puissant et plus meurtrier. Bobbie est donc de nouveau libre ! Il aide Moonkicker à revenir à l’intérieur de l’Infinity 8 par un sas. L’agent sexy cherche aussitôt à prévenir le capitaine que Hitler s’apprête à neutraliser la procédure de reboot, qui permettrait de revenir à la situation d’avant…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Lewis Trondheim et Olivier Vatine vont donc au bout de leur idée génialement débile qui consiste à opposer les passagers de l’Infinity 8 et la résurrection d’Adolf Hitler, rendu maître d’une armée de robots tueurs, dans l’espace. En pulvérisant d’entrée de jeu la loi de Godwin (vous chercherez sur Wikipedia ce que c’est, bande d’incultes), les deux auteurs annoncent crânement la couleur de la série B intergalactique qui définit cette série-concept. La narration est aussi légère qu’un stage en apesanteur, le dessin aussi maîtrisé, coloré et fluide qu’un champ stellaire magnétique… Les conséquences de chaque décision peuvent déraper aussi loin que possible étant donné que le principe narratif permet de « rebooter » huit fois la même séquence jusqu’à son point initial. Il y a donc effectivement de quoi se lâcher et se faire plaisir dans le registre du n’importe nawak. Quelques dialogues hallucinants finissent d’emballer le bébé (« Je ne peux pas tuer Hitler, c’est Shabbat aujourd’hui ! ») et c’est pesé. La prépublication en 6 fascicules comics des deux premiers albums BD d’Infinity 8 est donc désormais achevée ; la suite se fera aux côtés d’Olivier Balez et de Fabien Vehlmann, en mars 2017 (et au-delà…).

voir la fiche officielle ISBN 9782369814092