parution 01 juin 2018  éditeur Snorgleux  Public ado / adulte  Thème Humour, Aventure - Action Independant

Jimmy's Bastards T1

On va s'faire papa

Jimmy Régent est l'agent le plus efficace des services secrets britanniques. Homme d'honneur, il devra faire des miracles pour la patrie, mais aussi pour sauver ses fesses si courtisées par les dames. Une parodie jouissive de James Bond !


 Jimmy's Bastards T1 : On va s'faire papa (0), comics chez Snorgleux de Ennis, Braun, Kalisz, Johnson
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Gordon Ramsay a eu une idée de génie : proposer le premier restaurant volant au dessus de Londres, grâce à un dirigeable! Malheureusement, des djihadistes lancent une attaque et comptent bien crasher l'engin sur la ville. C'est sans compter sur Jimmy Régent, agent N°1 du MI6. Face au terroriste muni d'une ceinture d'explosif, il n'hésite pas une seconde à ... lui coller une bastos dans l’entrejambe ! Les quelques salafistes qui forment un commando sont décimés en moins de temps qu'il n'en faut au fog pour s'emparer de la capitale british. Mais Jimmy, n'en a pas fini. Alors que son costard est toujours impeccable et que ses boutons de manches brillent du plus bel éclat, il s'interroge à haute voix : «Bon, quelqu'un peut me dire qui est derrière tout ça ? Scènes d'inceste, pensées suicidaires»... Theophilus Trigger et son haut de forme ! L'infâme petit bonhomme couvre alors le héros d'insultes. Qu'à cela ne tienne, un direct au foie suivi d'une virulente rotule dans le nez et l'agent secret peut tranquillement évacuer !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Chacun de ses lecteur le sait : Garth Ennis est un monstre. Un monstre de scénariste. Un auteur à qui on colle un peu trop facilement une réputation d'écrivain qui joue gratuitement de la violence et de la grossièreté : Preacher et ses exubérances, The Boys et ses super-slips décadents, Punisher et ses massacres, Fury et ses commandos, Dicks et ses branleurs... la liste de ses méfaits est longue. Mais il ne faut surtout pas oublier que l'irlandais a œuvré sur des titres majeurs, comme Judge Dredd ou The Authority, ni qu'il est un spécialiste de l'histoire des conflits, comme Histoires de Guerre ou War is Hell, des récits poignants, permettent de l'appréhender... Ou encore qu'il a été primé de nombreuses fois. Ici, la couleur est très clairement annoncée : on va se fendre la pipe à longueur de temps, avec une parodie qui ravira chaque fan de James Bond, pourvu que le MI6 ne soit pas une religion, auquel cas préparez un coussin bien moelleux car ça risque de piquer un moment. Cet album est bien sûr gavé de références au plus connu des espions alors qu'il recèle de dialogues et situations plus grotesques les uns que les autres, mais qu'est-ce qu'il est bien écrit ! On vous le donne en mille, des hommes veulent abattre le N°1 des services secrets et des femmes le veulent, tout court... Mais il a plus d'un lance-flamme dans sa poche ! Ajoutez une conspiration, des djihadistes d'une bêtise crasse (pléonasme ?), un indic dont les bijoux de famille sont conservés pour mieux le faire chanter, une ou deux tonnes de cadavres et vous aurez déjà un avant goût de ce qui vous attend. Côté graphismes, Rauss Braun fait le boulot. S'il assure des planches aussi redoutables qu'un Walter PPK bien huilé en bénéficiant des couleurs de John Kalisz, notons qu'il est également co-créateur de la série. L'album présente un beau format et d'un papier de qualité, qui rendent d'autant plus agréable sa lecture. Une série bien déjantée, qu'on vous recommande chaudement. C'est clairement notre tasse de thé !

voir la fiche officielle ISBN 9782360140657