Ghouls of Nineveh T1 : Klaatu, verata, nekto (0), comics chez Sombre Bizarre de Gagos ©Sombre Bizarre édition 2012

Ghouls of Nineveh T1

Klaatu, verata, nekto

Venu aux obsèques d'un beau-père qu'il déteste, Adam pensait que cet instant serait difficile auprès d'une famille dont il n'est pas très proche mais avec l'arrivée de zombies, cela risque d'être pire. Début d'une série horrifique classique et efficace.

L'histoire : Adam travaille dans une boutique de DVD d'occasions où il drague parfois les clientes les plus mignonnes, en vain la plupart du temps. Il est aussi mélomane à ses heures perdues, mais les répétitions de son groupe de death métal sont plutôt synonymes de bières descendues que de riffs efficaces. Adam n'a jamais été proche de sa famille mais pour faire plaisir à sa sœur, Thérèse, il a accepté de se rendre aux obsèques de son beau-père. Son arrivée là-bas n'est guère bien vue. Adam a pourtant fait un effort en troquant ses vêtements de métalleux pour un costume sombre. Alors que la cérémonie débute, il ne se sent pas très à l'aise dans la maison de Dieu et sort fumer une cigarette. A l'extérieur, il croise une fille avec un T-shirt Nine Inch Nails. Celle-ci est venue avec trois de ses amis pour faire un jeu de rôle grandeur nature mais elle en a eu marre et est partie. Peu après, l'un de ses amis court àgrandes enjambées. D'après lui, des morts seraient sortis de terre et se jetteraient sur tout le monde...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Fabrice Gagos officie depuis quelques années déjà dans le milieu de la bande dessinée. Si son nom n'est pas encore très connu, c'est tout simplement parce qu'il avait jusqu'ici œuvré sous le pseudonyme de Svart. Ce coloriste passe aujourd'hui un cap et se lance dans sa propre série où il assume le scénario, les dessins et les teintes de gris. Pour sa première réalisation, Fabrice Gagos opte pour un récit horrifique. L'histoire est celle d'Adam, un jeune métalleux travaillant dans une boutique de DVD, qui se rend à l'enterrement de son beau-père. Pour lui, ce moment est un supplice tant il déteste sa famille, hormis sa sœur. Suite à une succession d'événements (on vous laisse la surprise), des morts vivants débarquent. Contrairement à la vague de bandes dessinées du même genre qui ont inondé les librairies depuis le succès de Walking Dead, la lecture de Ghouls of Nineveh permet de voir que Fabrice Gagos est un vrai fan de ce type d'histoire. Il introduit progressivement ses personnages et amène les morts vivants au bon moment. Gagos respecte les codes de l'horreur et créé une histoire qui plaira aux amateurs de genre. La série se distingue aussi par ses dessins d'inspiration Ben Templesmith. Les influences évidentes provenant de l'auteur australien sont bien digérées. Le trait est fin, les teintes grisâtres jouent parfaitement avec les contrastes, les incrustations de photo sont discrètes. Fans d'horreur, Ghouls of Nineveh vous fait sérieusement de l’œil, et vous auriez tort de refuser...

  • scénar dessin


29 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.00-5% = 12.35

sur


 Ghouls of Nineveh T1 : Klaatu, verata, nekto (0), comics chez Sombre Bizarre de Gagos ©Sombre Bizarre édition 2012

27 juin 2012

Sombre Bizarre

Brutal Corpse Comics

voir la fiche officielle

9791090859029

adulte

Horreur

scénariste
dessinateur
coloriste
interview de © planetebd.com 2014

Ghouls of Nineveh série en cours en France
1 album paru, 2 prévus