parution 22 mars 2013  éditeur Steinkis  Public ado / adulte  Thème Historique, Chronique sociale, Politique, Roman graphique Independant

Darkroom

Mémoires en noirs et blancs

D'origine argentine, la petite Lila part s'installer aux Etats-Unis dans les années 60. Là-bas, elle éprouve le déracinement et découvre, stupéfaite, la ségrégation entre Noirs et Blancs. Une belle autobiographie intimiste croisant l'Histoire récente.


Darkroom : Mémoires en noirs et blancs (0), comics chez Steinkis de Quintero-Weaver
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Steinkis édition 2013

L'histoire :

En 1961, Lila a cinq ans lorsqu'elle et sa famille quittent leur terre natale, l'Argentine, pour s'installer dans les Sud des Etats-Unis à Marion, état de l'Alabama. Là-bas, elle découvre un pays surprenant et décrit sa difficulté à s'adapter à son nouvel environnement. Son père, passionné de photo et pasteur argentin d'origine métisse, et sa mère, d'origine européenne, multiplient les voyages entre les deux pays. Ni noire, ni blanche, de toute façon inclassable, la petite Lila est un peu perdue au milieu de ses nouveaux camarades. En même temps qu'elle découvre la modernité et le pays de la liberté, elle éprouve aussi la ségrégation légale entre Noirs et Blancs : restaurants ou écoles interdits aux noirs, places réservées aux blancs dans les bus, tests d'alphabétisation truqués... Choquée, Lila ne comprend pas. D'autant plus que tous les individus qu'elle croise trouvent cela normal. Mais face à l'injustice, un mouvement pour les droits civiques est en train de naître. A sa tête, Martin Luther King, pasteur militant pour la cause des noirs...Lila assiste à cette page d'Histoire tout en se cherchant une identité à laquelle se raccrocher...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l'image des autres BD parues chez Steinkis (Vietnamerica, Mon fiancé chinois), Darkroom aborde les sujets du déracinement, de l'intégration, du racisme et de la ségrégation via la quête identitaire d'une jeune fille métissée d'origine argentine, Lila, partie s'installer avec ses parents dans l'Etat de l'Alabama, en plein cœur du Sud ségrégationniste. Nous sommes dans les années 60, peu avant la promulgation du Civil Rights Act mettant légalement fin au régime de séparation entre Blancs et Noirs. Sobrement et clairement, en suivant sagement le fil de l'Histoire et la montée du mouvement des droits civiques, l'auteure décrit sa difficulté à s'intégrer dans la plus grande démocratie du monde, son incompréhension de la ségrégation au pays des hommes libres. Creuset d'immigration, les Etats-Unis sont aussi une terre de haine, de rejet. Paradoxe sur lequel l'auteure greffe son récit, elle sans couleur de peau, ni noire ni blanche. Jamais nombriliste ou ennuyeux, mais touchant et sincère, la BD permet d'en apprendre un peu plus sur l'histoire de la ségrégation aux Etats-Unis tout en croisant les faits avec l'émotion d'un regard distancié et lucide. Bien aidé par le plaisant graphisme entièrement au crayon et la belle et juste traduction de Fanny Soubiran, Darkroom, est du coup conseillé à ceux que la période, pas si vieille, intéresse. Pour se souvenir.

voir la fiche officielle ISBN 9791090090163