parution 20 juin 2013  éditeur Urban Comics  collection Vertigo Classiques
 Public adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

American Vampire T2

Le diable du désert

American Vampire réinvente les vampires, bien loin des buveurs de sang romantiques qui fascinent les adolescents. Brillant, sombre et particulièrement prenant, le second album est une vraie addiction… c’est peut-être ça le goût du sang !


 American Vampire T2 : Le diable du désert (0), comics chez Urban Comics de Snyder, King, Albuquerque, Santolouco, McCaig
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2013

L'histoire :

A Las Vegas en 1936, les affaires sont juteuses. L’argent et la prostitution font bon ménage. D’autant plus que quatre entrepreneurs ont construit un immense barrage dans le Colorado. Cependant, l’un d’entre eux, Howard Beaulieu est retrouvé totalement vidé de son sang dans sa chambre d’hôtel. Le chef Mac-Cogan, accompagné de deux agents du F.B.I. Jack Straw et Felicia Book, enquêtent sur cette sombre affaire. Il soupçonne tout de suite le gérant d’une maison close, Jim Smoke, d’être à l’origine du meurtre. Cash a du mal à garder son sang-froid car il soupçonne également Smoke d’avoir assassiné son père bien avant cette affaire. Au contact de Jim Smoke, Felicia Book perd son calme et le menace mais les enquêteurs ne disposent d’aucune preuve. Ils décident alors de rendre visite au deuxième entrepreneur, M. Filmot. Le constructeur semble mal à l’aise et s’absente pour passer un coup de fil à un individu étrange et inquiétant. Il n’a pas le temps de finir la conversation qu’une apparition ailée se jette sur lui et le dépèce. Cette fois, c’est sûr, la créature mystérieuse en a après les fondateurs du barrage de Las Vegas. Une course contre la montre s’engage, semée de mystères et de sang.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suite du sanglant essai de Stephen King dans le monde de la BD vampirique. Sur une idée de Scott Snyder, le scénariste en vogue aux USA, le maître de l’horreur frappe encore avec cette suite survitaminée, à la sauce ketchup pimentée. Dès le début, le ton est donné et le lecteur suit les pas d’un nouveau personnage fort en gueule : l’inspecteur Mac-Cogan. Flic torturé mais intègre, il est l’archétype des policiers modernes. Cependant, il ne se doute pas une seconde de ce qu’il va découvrir. Loin d’être le héros, il va être vite dépassé par les évènements et par l’inquiétant pouvoir de certains personnages influents de Las Vegas. Heureusement, après un premier opus particulièrement sanglant dominé par les vampires, Stephen King intègre les fameux chasseurs de vampires : ultra organisés et bien armés. Au cœur de Las Vegas, la « ville du péché », les forces en présence s’allient et se défont pour une gigantesque lutte souterraine et secrète. L’échiquier est grand et les pions difficiles à repérer : gare à celui qui s’avance sans précaution. L’intrigue se démêle petit à petit et King offre une panoplie impressionnante de personnages et de forces en présence et en opposition. Tout en travaillant le background de chacun (délectez vous de la perversité grandissante de l’immonde Skinner ou de la naïveté de Pearl), l’auteur multiplie les actions et rebondissements sous fond de polar horrifique. Comme les romans effrayants de Stephen King, cette bande dessinée vous sert à la gorge pour ne plus vous lâcher. Avec des répliques bien senties et des situations cocasses ou effroyables, le lecteur passe d’une émotion à une autre en se pressant toujours pour savoir comment tout cela va finir. Le dessin n’est pas en reste puisque le trait de Rafael Albuquerque est sombre à souhait, notamment lors des apparitions « surprises » des vampires. La coloration est moderne et ultra dynamique même si l’on peut regretter l’absence des couleurs pastels du 1er volet quand l’auteur revenait sur le passé de certains personnages au temps du Far West. Le tout constitue un feu d’artifice de genres (polar, fantastique, histoire d’amour…) et de trouvailles scénaristiques sans compter la critique féroce d’une Amérique aux mains sales où les entrepreneurs corrompus sont les vampires d’aujourd’hui. Jubilatoire !

voir la fiche officielle ISBN 9782365772303