parution 21 juin 2013  éditeur Urban Comics  collection Vertigo Classiques
 Public adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

American Vampire T3

Le fléau du pacifique

Une île du Pacifique contient des vampires effroyables qu’il faut éliminer. Un récit horrifique de qualité, qui ne cesse de détourner les codes du genre.


 American Vampire T3 : Le fléau du pacifique (0), comics chez Urban Comics de Snyder, King, Zezelj, Albuquerque, McCaig
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2013

L'histoire :

Cet album contient deux récits :
- Étrange frontière : Dans l’Idaho en 1919, Skinner Sweet assiste à un bien étrange spectacle : des acteurs jouent la mort du vilain vampire Sweet tué par le policier James Book. La troupe est dirigée par le colonel Seldom French. Dans cette foire grotesque, French présente plusieurs figurants qui représentent des fausses légendes du Far West. Parmi les figurants se trouve Kitty Banks, l’une des maîtresses de Skinner Sweet. Le présentateur annonce qu’elle était avec le célèbre desperado et l’avait trahi en le dénonçant à la police. Le vampire voit alors rouge…
- Le fléau du Pacifique : A Hawaï en 1943, Henry Preston et Pearl Jones filent le parfait amour. Pourtant, Henry vit mal le fait qu’il vieillisse tandis que Pearl, étant une vampire, reste éternellement jeune. Désœuvré et se sentant impuissant, Henry doute de lui petit à petit. C’est alors que les Vassaux de Vénus le contactent pour une mission des plus dangereuses : aller sur une île près du Japon pour éradiquer une menace vampire. Malgré l‘inquiétude de Pearl, Henry saisit l’occasion pour se battre à nouveau…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La saga vampirique imaginée par Stephen King (himself !) et scénarisée par Scott Snyder continue désormais chez Urban Comics ! Cette fois, la chronologie est totalement bouleversée et l’album est divisé en deux parties distinctes. La première, dessinée par le Croate Danijel Zezelj, s’attarde sur un épisode vécu par le personnage phare de la série : le violent et impitoyable Skinner Sweet. Dans une troublante mise en abyme, le vampire assiste à une représentation théâtrale de sa propre mort. Mêlant fiction et réalité, Snyder joue habilement avec l’espace temps en mêlant spectacle, histoire, western, fantastique… le tout mâtiné d’une histoire d’amour envoûtante. Avec des thèmes aussi complexes et oniriques, le choix du dessinateur Zezelj semble presque aller de soi. Dans une sorte de cauchemar trouble, Sweet revit un passage de sa vie par le prisme déformant du théâtre. Zezelj, dans un style inimitable, le sien, sublime cette impression de rêve et de plongée dans l’irréel en offrant des portraits de personnages marquants. A ce titre, les retrouvailles entre Kitty Banks (qui a vieilli) et Sweet (qui n’a pas changé) sont bouleversantes de justesse et de poésie. La deuxième partie est beaucoup moins méditative et reprend le fil narratif de la série matrice. Cependant, on fait un bond dans le temps pour se retrouver au début du XXème siècle, en pleine guerre sino-américaine. Là encore, Snyder mêle histoire et fiction en inventant une île où les Japonais cachent des monstres qui ont donné naissance aux vampires. Dans un rythme endiablé, le commando américain a fort à faire devant ces monstres assoiffés de sang, d’autant que Skinner Sweet se rajoute à la « fête » ! Cette mission nettoyage rappelle furieusement les Aliens où les créatures sont cette fois de dangereux vampires. La narration moderne et nerveuse de Snyder est toujours un régal : l’auteur multiplie les techniques d’écriture pour rendre son récit vivant et original. Au dessin, Rafael Albuquerque (le dessinateur officiel de la série) fait des merveilles. Dans un trait nerveux et sombre, Albuquerque apporte une touche inquiétante à l’histoire. A noter que le coloriste de ces deux récits, Dave Mc Caig, se surpasse pour présenter une mise en couleurs spectaculaire et pleine de subtilité. Il parvient même à coller au style noir et blanc de Zezelj, ce qui est déjà une performance en soi ! Un tome un peu à part dans la série mais qui est toujours de qualité : les vampires n’ont qu’à bien se tenir...

voir la fiche officielle ISBN 9782365772310