parution 26 avril 2013  éditeur Urban Comics  collection DC Presse
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Batman Saga T12

(kiosque)

Un triste sire prétendant être le frère de Bruce Wayne, Mr Toxic qui empoisonne la vie du Batman, la tragédie vécue par le père d'Alfred, Damian qui continue à faire des siennes et le Léviathan menaçant "Batman Incorporated" vous attendent à Gotham !


 Batman Saga T12, comics chez Urban Comics de Daniel, Morrison, Tynion IV, Tomasi, Snyder, Gleason, Capullo, Albuquerque, Glapion, Nguyen, Gray, Pansica, Burnham, Champagne, Kudranski, Ferreira, Fairbairn, Hi-fi colour, Morey, FCO Plascencia, Kalisz, McCaig, Passalaqua
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2013

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
-Batman #11 : My Brother's Keeper (Le gardien de mon frère) : En découvrant le complot ourdi par la Cour des Hiboux, Batman ne s'attendait sûrement pas à affronter celui qui prétend être son propre frère ! Ce dernier, fou de rage, a pour destin de devenir le leader absolu de la mystérieuse organisation. Et cela passe par l'élimination du Justicier de Gotham !
- Batman # 11 : The Fall of the House of Wayne : Conclusion (La chute de la Maison Wayne) : Alfred est au service de la famille Wayne depuis des années. Il contribue à lutter contre l'assaut que la Cour des Hiboux mène à l'égard de tous les notables de la ville. Mais il découvre également que son père à eu bien des soucis avec cette secte...
-Detective Comics #11 : Radioactive ! (Radioactif !) : Gotham semble avoir été prise d'assaut par des tueurs grimés en Batman ! Le Croisé Masqué ne peut pas se permettre de laisser le doute s'installer. Assez vite, son enquête débouche sur d'étranges labos, mais avant qu'il ne puisse mettre en lien tous les éléments de ces meurtres, le voici violemment attaqué par Mr Toxic !
- (Règlements de comptes) : Gotham est sans doute la ville la plus dangereuse de la planète. Harvey Dent, ex Procureur, en sait quelque chose et depuis qu'il est devenu Double-Face, le moins qu'on puisse dire est qu'il ne contribue plus à faire baisser la criminalité...
- (Terminus-Marqué) : Damian Wayne est le fils de Batman, mais c'est aussi l'actuel Robin. Si le poids de la famille pèse sur ses jeunes épaules, il met aussi un point d'honneur à prouver aux anciens porteurs de son costume qu'il leur est supérieur...
- (Léviathan frappe !) : Bruce Wayne a décidé de rendre public le soutien financier qu'il apporte au Justicier de Gotham et à tous ceux qu'il adoube de par le monde. Cette noble entreprise se nomme Batman Incorporated !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le mensuel d'Urban Comics consacré au Justicier de Gotham fête sa première bougie avec un numéro copieux et qui réserve son lot de séries et d'action. Comme d'habitude, c'est le rush écrit par Scott Snyder et dessiné par Greg Capullo qui ouvre le bal. La nuit des Hiboux s'achève de façon lugubre et dramatique. Le scénariste y a développé des thèmes intéressants, explorant aussi des pistes inédites, mais on a le sentiment qu'il aurait fallu encore plus de chapitres pour que son développement trouve toute sa logique, voire un peu plus de fluidité. Mais on a beau faire la fine bouche, cet arc reste de bonne qualité, servi par les dessins impeccables de l'ex marathonien de Spawn. La suite ferme aussi la parenthèse "back-up" consacrée à la vie du père d'Alfred. Rafael Albuquerque tire son épingle du jeu, avec un style extrêmement personnel. D'aucuns souligneront les variations qualitatives des ses planches, mais il ne faut pas oublier qu'il assure lui-même l'encragei ! Tony Daniel, quant à lui, continue d'écrire les récits de Detective Comics. "Son" Batman semble marqué par une constante : des intrigues relativement simples qui font défiler les vilains comme on affronte des boss dans les jeux vidéos. Pas franchement original, mais musclé à souhait. Puis le scénariste (qui délègue de plus en plus le dessin à d'autres) met en scène un Harvey Dent véritablement effrayant sous les pinceaux digitaux de l'extraordinaire Szymon Kudranski, qui exploite à merveille la noirceur du personnage. Quelle claque graphique ! On retrouve également Batman & Robin, ce dernier lavant son linge sale en famille et continuant à mettre à carreau ses prédécesseurs. On peut penser que cette série est anecdotique, on rétorquera le contraire, car le portrait du fils de Talia et Bruce est bien plus complexe qu'on aurait pu le penser ! Enfin, c'est Batman Incorporated qui clôture le tout. Grant Morrison a ses fans inconditionnels et ses détracteurs, mais qu'on aime ou pas, un constat s'impose : avec lui, il n'y a pas de place pour la banalité. Ici, on se situe avant les évènements de La Cour des Hiboux, où l'écossais se fait un malin plaisir d'embrouiller les pistes d'une histoire fleuve. Pas toujours évident à suivre, mais tellement personnel ! Bref, on ne cesse de vous le dire, rendez-vous dans votre bat-kiosque !

voir la fiche officielle ISBN 9782365771344