parution 29 mai 2015  éditeur Urban Comics  collection DC Presse
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Batman Saga T37

(kiosque)

Greg Capullo, John Paul Leon et Kelley Jones produisent un Batman au visuel marquant. C'est aussi le cas de Batgirl, drivée désormais par Cameron Stewart ainsi que Grayson, que Mikel Janin dessine brillamment. Un numéro au top du graphisme !


 Batman Saga T37, comics chez Urban Comics de Snyder, Tynion IV, Buccellato, Jones, Fornès, Capullo, Dell'edera, Hepburn, Miki, Kalisz, Madsen, Proctor, Loughridge, FCO Plascencia
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
-Batman #35 : Endgame, Part One (Fini de jouer et l'Homme pâle) : Bruce Wayne connait les dangers de Gotham, mais il n'imaginait pas que ses amis de la Ligue de Justice se retourneraient contre lui...
-Detective Comics Annual #3 : Icarus : Chaos Theory (Icare : La théorie du chaos) : Batman a mis en échec un réseau de trafiquants de stupéfiants. Même si l'Icare ne circule plus, les malfrats restent encore actifs...
-Detective Comics #35 : Terminal 1 : Les contrôleurs du ciel de l'aéroport de Gotham on détecté un appareil en approche dont la vitesse est excessive. Trois minutes après, c'est un terrible crash qui se produit...
-Batgirl #35 : Burned (Grillée) : Babs Gordon, alias Batgirl, entame une nouvelle vie après son déménagement. Mais ce n'est pas à sa nouvelle adresse qu'elle trouvera encore la paix.
-Grayson #3 : The Gun Goes Off (Le coup est parti) : Dick s'est fait passer pour mort, ce qui lui a permis d'infiltrer l'organisation criminelle Spyral. Il est l'indicateur sur lequel Batman peut compter...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'An Zéro ayant tiré sa révérence, Scott Snyder et Greg Capullo entament un nouvel arc. Fini de jouer plante assez vite le décor, puisqu'au bout de quelques pages, Bruce Wayne est sauvagement agressé par Wonder Woman, puis Flash, puis Aquaman... Et comme on garde le meilleur pour la fin, Superman, manifestement de retour sur Terre, nous fait le plaisir de figurer au cliffhanger. Affaire à suivre... Le second chapitre de la revue est un backup dessiné par Kelley Jones, au style si particulier qu'il en est unique ! Le graphiste n'a pas son pareil pour planter une atmosphère étrange, voire lugubre et l'apparition du Joker ne déroge pas à la règle. La suite est issue d'un annual de Detective Comics dans lequel Brian Buccellato écrit une sorte de suite à la marge de son run Icare. Même si cela s'oubliera aussi vite qu'on l'a lu, la lecture est assez agréable du fait du staff de dessinateur et de la bonne dose d'action qui ponctue cet épisode. Avec le Terminal 1 écrit par Benjamin Percy et mis en image par John Paul Leon, on rentre dans le dur. Cette histoire de vol détourné et crashé, sur fond de terrorisme écologique est terriblement angoissante et le dessin aux encrages prononcés amplifie la tension. Un régal à suivre le mois prochain. Autre nouveauté : la Batgirl animée par Cameron Stewart, qui se charge du scénario avec l'appui de Brenden Fletcher et aussi du storyboard Quant au dessin de Babs Tarr, il amène un aspect cartoony et fun qui relance bien la série. Exit le mélo si cher à Gail Simone et le dessin réaliste de Fernando Pasarin. On repart donc sur des bases très différentes et pour le ce nouveau départ, la formule marche bien ! Enfin, on termine avec un Grayson dans son rôle d'espion. Ses aventures musclées façon James Bond trouvent le dessinateur idoine en la personne de Mikel Janin L'espagnol balance des planches au découpage cinématographique. Un bon numéro, aux qualités graphiques remarquables.

voir la fiche officielle ISBN 9782365777346