parution 11 décembre 2015  éditeur Urban Comics  collection DC Presse
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Batman Saga T44

(kiosque)

Un mensuel totalement anecdotique pour la revue Batman Saga, avec un Dark Knight qui est (presque) le grand absent de la revue. Heureusement, le spectacle est là, grâce à un pool de dessinateurs en bonne forme.


 Batman Saga T44, comics chez Urban Comics de Fletcher, Buccellato, Becky Cloonan, Tomasi, Brosgol, Tieri, Ang, Stewart, Ruiz, Bengal, Stokely, Tarragona, Antonio, Albarran, Viacava, Juan Jose Ryp, Duce, Cliquet, Wong, Oback, Donovan, Filardi, Albuquerque
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
-Batgirl Endgame #1 (La bataille du Burnside Bridge) : Selon les informations que Batgirl exploite avec son logiciel, le virus répandu par le Joker s'est propagé à 97% dans Gotham...
-Arkham Manor-Endgame #1 (Le manoir Arkham : Fin de partie) : L'inspecteur Bullock mène un entretien serré avec un certain Stone, agent de sécurité au passé trouble et qui était en service au Manoir Arkham lors de l'évasion du Joker et d'autres prisonniers...
-Gotham Academy : Endgame #1 (Histoires de Joker) : Qu'on soit élève ou Professeur de la Gotham Academy, chacun se représente de façon plus ou moins fantasmée la figure du Joker...
-Detective Comics Endgame #1 Fin de partie) : Loonie Machin est surdoué en informatique, ce qui lui a valu d'aider Batman. Mais à présent, le virus répandu par le Joker met sa mère en danger...
-Batman Annual #3 : Moonshot (Vieilles lunes) : Batman étant de garde sur le satellite de la JLA, son fils Damian, alias Robin, est bien décidé à l'y rejoindre...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pas de série principale pour ce mois-ci, mais de courts récits sensés se suffire à eu-mêmes. Le mensuel commence ainsi par un chapitre muet dessiné par Bengal. L'exercice de style vaut le détour et ce n'est pas non plus tous les quatre matins qu'un français signe un récit dans le Bat-Universe. Chapeau l'artiste ! Par la suite, on retrouve le taciturne Bullock, qui collecte des indices, comme le veut son beau boulot de flic. Un récit très classique et qui n'a donc rien de surprenant, en forme de témoignage qui forme un bon prétexte à mettre en scène les frasques du Joker. Malgré cela, le travail très correct des graphistes et l'homogénéité de leur style assurent le spectacle. On découvre par la suite la série Gotham Academy, qui met en scène les terreurs des ados de cette école. Il est légitime de penser que les plus jeunes lecteurs sont visés par l'éditeur, mais là encore, la qualité graphique est au rendez-vous. C'est aussi le cas de l'épisode issu de Detective Comics, dont l'histoire est assez futile. Brian Buccellato met en scène un jeune homme, Loonie, qui fait partie des innombrables personnages secondaires, parcourant la ville pour sauver sa môman. Comme c'est mignon ! Deux coups de latte et le salut de Batwoman plus tard, et l'affaire est dans le sac. Enfin, ce numéro se termine sur un Annual écrit par Peter Tomasi et dessiné par Juan Jose Ryp. Une histoire très fun et totalement incongrue, puisque Batman et son diablotin de fils mettent en échec un plan de destruction de la race humaine que des ET avaient mis au point depuis la lune ! Un grand n'importe quoi bien fendard. Mais bon, attendre le dernier chapitre pour voir le Caped Crusader apparaître dans un mensuel qui lui est dédié, c'est tout de même assez moyen...

voir la fiche officielle ISBN 9782365777575