parution 15 mars 2013  éditeur Urban Comics  collection DC Presse
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Before Watchmen T2

(kiosque)

Comment des super-héros sont devenus les fameux Watchmen ? Une suite qui reprend habilement le chef d’œuvre d’Alan Moore et qui maintient un semblant d’intérêt en mettant en lumière ces personnages phares.


 Before Watchmen T2, comics chez Urban Comics de Straczynski, Cooke, Azzarello, Wein, Conner, Kubert, Lee, Jones, Kubert, Higgins, Chung, Mounts, Anderson, Noto, Sinclair, Lee
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2013

L'histoire :

Ce deuxième numéro contient :
- Minutemen (épisode 2/6) : Hollis Mason se souvient de son premier jour d’audition pour rentrer dans les Minutemen. Il est aussitôt pris dans l’équipe et est rapidement envoyé en mission. Avec les autres membres de l’équipe, Le Hibou fait du zèle mais l’affaire s’annonce plus complexe qu’il n’y paraît…
- Le spectre Soyeux (épisode 2/4) : Laurie Juspeczyk fugue avec son petit ami Greg et découvre la violence du monde extérieur, notamment un dangereux trafiquant qui vend une drogue qui rend fou.
- Le comédien (épisode 2/6) : Eddie Blake se rend au Vietnam et ne fait pas dans la dentelle. Il aime particulièrement se jeter dans la bataille pour exterminer l’adversaire…
- Le Hibou (épisode 2/4) : Rorschach et le nouveau Hibou forment un tandem de choc et ce, malgré leurs profondes différences. Alors qu’ils poursuivent un truand, ils arrivent à l’intérieur d’une maison close où une femme aux pratiques singulières va semer la zizanie entre nos deux héros.
- Ozymandias (épisode 2/6) : Adrian part à la recherche des meurtriers de sa femme Miranda St John. Il arpente le Tibet avec sa grande sagesse et intelligence et est prêt à tout pour retrouver et punir les assassins.
- La malédiction du corsaire sanglant (deuxième partie) : Gordon Mc Clachlan est le seul survivant de son équipage mais il est prisonnier de son esquif qui dérive au gré des vagues. A demi conscient, il finit par se réveiller devant un étrange pirate à l’air cruel…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voici la suite du fameux Before Watchmen, la genèse des personnages célèbres du monde d’Alan Moore. Comme dans le premier tome, scénaristes et dessinateurs d’aujourd’hui se succèdent pour présenter tour à tour le passé des Watchmen : Rorschach (Walter Joseph Kovacs), le Hibou I (Hollis Mason ) et le Hibou II (Dan Dreiberg), le Spectre Soyeux (Laurie), le Comédien (Eddie Blake) et Ozymandias (Adrian Veidt). Les fans de l’univers auront remarqué que le Dr Manhattan est absent de la liste mais il est régulièrement fait mention de l’homme Atome tout au long des histoires. Cette suite est assez inégale en fonction de la place accordée à chaque partie. En effet, certains récits sont bien trop courts et à peine a-t-on le temps de replonger dans l’historique des personnages que la deuxième partie est terminée. Rien de folichon donc dans les histoires sur Eddie Blake ou sur Ozymandias. Certains scénarios et dialogues tombent franchement à plat dans cette suite tant les révélations et actions sont inexistantes. Heureusement, d’autres récits deviennent par contre franchement captivants : le passé trouble de Hollis Mason (dont l’action peu glorieuse des Minutemen rappelle l’intrigue de The Boys de Garth Ennis) ou encore le superbe récit de Joe Michael Straszinski sur le Hibou avec l’apparition remarquée de Rorschach. Le mini récit pirate (qui reprend les fameuses digressions du récit d’Alan Moore) commence également à devenir intéressant même s’il est encore bien trop court pour totalement emballer le lecteur. Cet hommage à une œuvre majeure du comics est par contre d’une très bonne facture dans le travail graphique. Les dessinateurs ne sont pas des débutants et certains récits sont tout simplement magnifiques : on pourra aisément pardonner la faiblesse du scénario de Lein Wein quand on plonge dans le dessin envoûtant de Jae Lee. John Higgins, aux crayons dans l’histoire de pirates, donne un récit sombre et ténébreux avec de grandes cases macabres et exotiques. Encore une fois, la palme revient au récit sur le Hibou et Rorschach où la famille Kubert (presque réunie pour un projet commun) fait merveille dans un trait et encrage crasseux et précis, qui cadre bien au ton de l’ensemble. Le point commun de tous ces récits est la fin d’un idéal héroïque et la critique d’une société en perdition : comme Alan Moore avait tenté de montrer l’envers du décor des super-héros dans Watchmen, Before Watchmen joue sur le pessimisme parfois glauque et sans espoir. Eddie Blake est un soldat sanguinaire aussi fou et dangereux que le Punisher, ersatz moderne et monstrueux du Captain America ; Laurie découvre la noirceur et la dangerosité du monde des adultes ; Hollis Mason apprend à faire le bien en faisant du mal ; Ozymandias ne pense qu’à noyer son chagrin dans le sang tandis que le mutin Gordon tombe dans un vrai cauchemar. Reflet d’une époque moderne encore plus désabusée, les Watchmen jeunes sont les victimes tragiques d’un monde qui les dépasse… bien loin des versions idylliques des super-héros. Un ensemble juste prenant qui vaut surtout par l’emprunt à l’œuvre originelle : il est dur de faire un after Alan Moore…

voir la fiche officielle ISBN 9782365771689