parution 14 septembre 2012  éditeur Urban Comics  collection Vertigo Classiques
 Public ado / adulte  Thème Mondes décalés, Chronique sociale, Guerre, Thriller

DMZ – Edition Hardcover, T4

Tirs amis

Matty Roth est chargé par Liberty News de faire apparaître la vérité sur un procès militaire où un soldat est désigné responsable d’un massacre. Une enquête passionnante au plus profond du système militaire.


 DMZ – Edition Hardcover, T4 : Tirs amis (0), comics chez Urban Comics de Wood, Kalvachev, Fox, Burchielli, Donaldson, Cox
  • Notre note : Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star
  • Scénario : Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star
  • dessin : Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star
©Urban Comics édition 2012

L'histoire :

Matty Roth se rend au quartier général de Liberty News, malgré de nombreuses réticences. Son père l’y attend et lui demande de couvrir le plus grand procès militaire jamais vu depuis le début de la seconde guerre civile américaine. Il interroge donc le caporal Stevens, catapulté responsable du massacre de plusieurs centaines d’innocents dans la zone démilitarisée, et ce, avant que le verdict ne soit rendu. Matty revient alors avec lui, sur les débuts du militaire dans l’armée, sur son incorporation quasi-forcée, sur ses premiers combats. Après plusieurs mois de tensions dans cette zone de guerre, il s’est passé quelque chose d’inattendu : un cortège de plusieurs centaines de personnes a défilé dans les rues. Tous portaient une capuche en raison d'une pluie battante. Malade, fatigué, le caporal ne put empêcher ses partenaires de tirer sur la foule. Ceci est la version avancée par Stevens à Roth. Le journaliste est maintenant sûr que le soldat n’est qu’un bouc émissaire et que ses supérieurs sont les probables responsables de ce massacre.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis son arrivée dans la DMZ, Matty Roth a fait un petit bout de chemin. Du stagiaire dans le premier tome, au journaliste renommé du dernier. Cette fois, il se retrouve engagé pour couvrir l’interview d’un soldat accusé d’être le responsable d’un massacre d’innocents. Au fur et à mesure de l’album, on comprend aisément que les responsables sont tout autres et que le militaire est un bouc émissaire. Brian Wood livre un scénario admirablement construit : l’enquête de Roth s’avère tortueuse et les révélations vont bon train tout au long de cette lente mais sûre montée en puissance de l’histoire. Exploitant l’univers des procès militaires, le sujet est original et on se passionne pour découvrir la vérité cachée. Le ton est sérieux et certaines séquences marqueront nos esprits, le massacre étant bien évidemment de celles-ci. La partition graphique est assurée par Riccardo Burchielli, dessinateur attitré de la série, mais aussi d’autres participants comme Nathan Fox, Viktor Kalvachev et Kristian Donaldson. Les différents styles se différencient nettement, mais le design conserve une certaine cohésion grâce à la colorisation de Jeromy Cox. Cette série s’installe au fur et à mesure des tomes comme indispensable. Son propos pertinent et emprunt de provocation en fait une future référence et ce tome est là pour le démontrer.

voir la fiche officielle ISBN 9782365770705