parution 25 août 2017  éditeur Urban Comics  collection DC Renaissance
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Flash T7

Zoom

Toujours à la recherche du meurtrier de sa mère, Barry Allen apprend le nom de l'assassin, un certain Eobard Thawne alias Zoom. Dernier opus irrégulier pour une série irrégulière elle aussi.


 Flash T7 : Zoom (0), comics chez Urban Comics de Venditti, Jensen, Merino, Pelletier, Vazquez, Briones, Dazo, Eisma, Garza, Booth, Cifuentes, Cox, Major, Sotomayor, Broome, Pantazis, Dalhouse
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2017

L'histoire :

Barry Allen est désormais le colocataire de Hartley. Alors qu'il prend une douche, le légiste de Central City découvre que son ami a un animal de compagnie fort peu agréable à ses yeux : un rat ! Alors qu'il est enfin prêt, Barry se rend au pénitencier d'Iron Heights pour y voir son père, toujours emprisonné pour le meurtre de sa femme. Barry sait qu'il est innocent et continue de chercher un moyen de faire sortir son paternel. Il a une piste, un indice plus précisément. Ce n'est rien pour l'instant mais avec le nom de "Thawne", il pourrait bien y arriver. En entendant cela, le père de Barry lui ordonne de ne plus prononcer ce nom et s'emporte. En sortant du parloir, Carré d'As vient trouver Henry et le menace lui et son fils. De retour dans sa cellule, le père de Barry demande à ses compagnons de l'aider à s'évader. Pendant ce temps, Barry apprend qu'un braquage a lieu en ville et que le criminel porte une armure. Flash fonce sur place...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au lancement de l'ère Renaissance, la série Flash était supervisée par le duo Francis Manapul-Brian Buccellato. Après des débuts prometteurs, leur récit s'est progressivement perdu, à un tel point que DC Comics a demandé au scénariste Robert Venditti de reprendre le titre en main. Avec une approche plus classique et pas si éloigné des thématiques d'un Mark Waid, la série a repris de la vitesse au point (re)devenir un divertissement agréable. avec le succès de la série télévisée, l'auteur essaie de rapprocher le titre des mêmes thématiques. Ainsi, dès l'ouverture de ce septième album, Barry cherche encore le moyen de libérer son père et un ennemi nommé Zoom le tourmente. Avec comme toujours beaucoup de scènes d'action jouant sur la vitesse du héros, on pense alors que l'on va passer un bon moment. Cela est partiellement le cas. Le début est intéressant et les dessins de Brett Booth évoquent souvent ceux d'un Kenneth Rocafort, en version light cependant. C'est joli et efficace mais l'artiste américain n'est pas présent tout du long. C'est d'ailleurs lorsqu'il passe la main à ses collègues que le niveau de l'histoire chute vraiment et se fait très irrégulier. Les bons moments se font plus rares et l'on termine la lecture de l'album sans s'être régalé. Une sortie de route donc pour Flash.

voir la fiche officielle ISBN 9791026811527