Green Lantern T1 : Sinestro (0), comics chez Urban Comics de Johns, Choi, Mahnke, Aviña, Baron, Sinclair, Johnson ©Urban Comics édition 2012

Green Lantern T1

Sinestro

Dépourvu par les gardiens de son anneau vert, Hal Jordan reçoit de Sinestro une proposition irrécusable. En échange de son aide, il retrouvera une partie de ses pouvoirs. La saga cosmique de DC est toujours aussi divertissante.

L'histoire : La guerre des Green Lanterns a provoqué un grand nombre de changements dans tout l'univers. Hal Jordan a été privé de son anneau vert par décision des gardiens. Depuis, le pilote a du mal à trouver sa place sur Terre. Sa longue absence lui a fait perdre son boulot, il accumule les retards de loyers et en plus, Carol est en colère après lui. Le nouveau protecteur du secteur d'Hal est désormais Sinestro, le Green Lantern qui a trahi les gardiens pour la force jaune. Ce dernier est revenu sur ses erreurs et a de nouveau prêté serment. Cependant, il se rend auprès d'Hal Jordan et lui offre l'opportunité de regagner un anneau vert. Les conditions sont simples. Le pilote doit l'aider à libérer Korugar des anciens hommes de main de Sinestro et pour cela, il reçoit une partie des pouvoirs de son partenaire. Cela sera-t-il suffisant pour l'emporter ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  En plein jour ou dans la nuit noire, nul n'échappe à mon regard. Que ceux qui devant le mal se prosternent craignent la lumière des Green Lanterns... C'est par ces mots bien connus des fans de la série que débute les aventures post relaunch de Green Lantern. Le postulat a changé depuis la guerre des Green Lanterns et Hal Jordan n'est plus membre du Corps. C'est donc un héros désabusé et un brin loser que l'on retrouve dans ces épisodes de Geoff Johns. Rapidement, son cher ennemi Sinestro lui offre la possibilité de retrouver ses pouvoirs... Avec le scénariste, nous sommes rarement déçus. Il y a de l'action, de l'humour, un peu de soap et beaucoup d'aliens. Le récit est agréable et même s'il ne s'agit pas du meilleur cycle de Green Lantern, on passe un moment divertissant. Doug Manhke n'est peut être pas le meilleur dessinateur qui soit mais sa prestation sur Sinestro reste très correcte. Les amateurs de la série ne seront guère surpris par ce faux nouveau départ de leur série cosmique favorite, mais apprécieront l'aspect racé de l'ensemble.

  • scénar dessin


10 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • Rivalité 9 juin 2013

    Green Lantern n'ayant pas été impacté par les new 52, on se retrouve avec la suite directe des évènements précédents (à savoir War of the Green Lanterns). Ce tome reforme l'équipe de Sinestro et Hal Jordan pour notre plus grand plaisir tant cette relation est bien écrite et constitue un des piliers du travail de Geoff Johns. On se retrouve avec des dialogues très bien écrit mettant bien en avant le coté amitié/rivalité, mentor/mentoré, haine/respect des 2 Lanterns.

    raitto13


prix 15.00-5% = 14.25

sur


 Green Lantern T1 : Sinestro (0), comics chez Urban Comics de Johns, Choi, Mahnke, Aviña, Baron, Sinclair, Johnson ©Urban Comics édition 2012

01 juin 2012

Urban Comics

DC Renaissance

voir la fiche officielle

9782365770446

ado / adulte

Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Super-héros

scénariste
interview de © planetebd.com 2014

dessinateur
coloriste
 

dessinateur
 

coloriste
 

coloriste
 

coloriste
 

couverture
 

Green Lantern série en cours en France
3 albums parus, 4 prévus
Titre en VO : Green Lantern
Nos chroniques dans cette série :