parution 28 avril 2017  éditeur Urban Comics  collection DC Renaissance
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Humour Super-héros

Harley Quinn T5

Dancing Quinn

Harley Quinn fait tout pour libérer l’homme qu’elle aime, Mason, mais c’est une mission des plus périlleuses. Un ensemble distrayant et sans prétention qui surfe sur le succès du personnage phare de Suicide Squad.


 Harley Quinn T5 : Dancing Quinn (0), comics chez Urban Comics de Palmiotti, Conner, Hardin, Sinclair, Mounts
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

L'album contient 5 récits :
- Harley revient de Beverly Hills et prend l'avion. Elle ignore qu'à Long Island, Erik a réussi à ressusciter sa grand mère: Zena Bendemova. Cette dernière ne rêve que d'une chose: se venger et tuer Harley Quinn. Le retour d'Harley risque d'être mouvementé…
- Harley reçoit un coup de téléphone: il s'agit de Zena qui menace de tuer son oncle Sy. Changement de programme: Harley ne peut plus libérer Mason pour l'instant car la priorité est de tuer la vieille « bique » ! Harley s'habille pour la circonstance.
- Harley rend visite au maire de New York. Elle l'accuse de commanditer la torture que subit Mason en prison et lui demande de trouver une solution. Le maire reconnaît qu'il hait Mason depuis qu'il a tué son fils mais il affirme qu’il n’est pas à l'origine de ces problèmes de violence. Il refuse de faire sortir le détenu car pour lui, sa place est en prison. Harley doit chercher le coupable ailleurs.
- Harley prépare un plan pour sauver Mason et l'enlever de l'asile d'Arkham. Poison Ivy vient pour lui apporter son aide. Dans le même temps, elle lui parle pour savoir ses véritables intentions. Harley sait très bien que le Joker est de retour et enfermé à l'asile. Pourtant, elle s'en moque: elle fera tout pour l'éviter et ne pas perdre de temps. Elle ne doit pas se détourner de sa mission première: libérer Mason !
- Quand ça vœu pas... Harley menace un bateau qui décharge ses déchets dans l'océan. Emportée par la colère, elle déclenche le bazooka, fait sombrer le navire et tombe à l'eau. Elle s'en sort grâce à l'aide de Power Girl. En remontant à la surface, elle récupère une étrange lampe ancienne...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Harley Quinn revient dans de nouvelles aventures et son équipe s’agrandit encore. Le côté décalé est omniprésent avec des personnages improbables comme le cerf humain ou la grand-mère au corps de robot et à l’accent russe ! Tant et si bien que Harley devient presque une héroïne normale et assez fade, très loin du personnage alliée du Joker et ennemie de Batman. La Arlequin du crime se réveille un petit peu dans cet opus et le scénario est beaucoup plus nerveux et plus fluide : Harley doit faire du ménage et tous les moyens sont bons pour nettoyer le crime et libérer son petit ami. Beaucoup plus violent et plus fun que le tome précédent, cet opus déménage. Formant presque un récit complet, l’histoire se décline en quatre chapitres très vitaminés et bourrés d’actions. Le personnage fantasque donne naissance à des scènes originales : Harley confectionne par exemple une arbalète en forme de croix avec des crayons de papier ! Malheureusement, le ton très moderne est aussi très racoleur avec des blagues potaches faciles et des allusions érotiques franchement balourdes : Harley aime qu'on lui pousse les fesses pour qu'elle puisse voir au dessus d'un mur et elle propose quelques caresses à Poison Ivy sans compter une de ses amies, Harley Queens, qui montre ses seins… pour le plaisir ! Le dénouement est toutefois intéressant avec un personnage indispensable à l’univers DC (et à Harley !) : le Joker. Le face à face est mémorable et constitue un temps fort de l’épisode. Le graphisme de Chad Hardin est aussi de qualité, très moderne et très fluide. Ses filles sont plantureuses et le dynamisme du trait est particulièrement agréable pour les scènes d’action et pour les quelques surprises que réservent le scénario. Une dernière mini-histoire met en scène Harley face au génie de la lampe. Un peu d’humour potache et une gentille parodie des Contes des Mille et Nuit. Le ton résolument adolescent pourra irriter parfois mais on pourra quand même accorder un dernier joker à Harley Quinn !

voir la fiche officielle ISBN 9791026811046