parution 23 janvier 2015  éditeur Urban Comics  collection Urban Books
 Public ado / adulte  Thème Autour du 9ème art

Jack Kirby, King of comics

Urban Comics fait la joie des fans de Jack Kirby en publiant sa biographie écrite par Mak Evanier. Un très beau livre, magnifié par le travail de Kirby, dont on déplorera cependant le ton un peu trop complaisant.


Jack Kirby, King of comics, comics chez Urban Comics de Evanier, Kirby
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2015

L'histoire :

Jack Kirby est connu pour avoir être l'artiste derrière des personnages de comics désormais mythiques tels que les Quatre Fantastiques, Thor ou encore Hulk. Célèbre aussi pour l'originalité et la qualité de ses dessins, Jack Kirby nous a quitté en 1993, laissant derrière lui un des héritages les plus précieux de l'histoire des comics. Aujourd'hui, un de ses anciens collaborateurs, Mark Evanier, retrace la vie et la carrière de cet artiste hors-norme et ce à travers les pages d'un ouvrage bibliographique comportant de nombreuses illustrations que l'on doit à celui que tout le monde s'accorde à surnommer le Roi des comics.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Urban Comics gâte décidément le Kirbymaniaque en sortant cette bibliographie (forcément) magnifiquement illustrée par de nombreux dessins, croquis et nombreux inédits du "King of Comics". Un (gentil) reproche envers Urban : à sortir ainsi autant d’œuvres indispensables de Monsieur Kirby, il devient toujours plus difficile d'introduire l'auteur et son oeuvre de manière originale au fil des critiques ! On passera donc sur la présentation du monument du comics auquel cet ouvrage se consacre et on entrera dans le vif du sujet : indispensable ou pas ? Il y a deux facettes à ce Roi du Comics : l'esthétique et le bibliographique. L'esthétique, d'abord, est un régal. Il eût été difficile de se rater sur ce plan, dira-t-on, et pourtant l'effort est apprécié tant l'ouvrage est riche en planches en pleines pages, colorisées ou non. On trouvera ainsi des crayonnés, des inédits tels des croquis, des ébauches ou encore des correspondances illustrées. On pourrait regretter que certaines couvertures soit réduites à l'échelle de vignettes agrémentant le texte de la biographie mais ce n'est qu'une question de format et on ne boudera pas le plaisir ressenti à la (re)découverte de l'œuvre de Kirby. On notera aussi que bon nombre de planches sont restituées en version originale, un point pouvant être ou non apprécié des collectionneurs - on misera sur un oui. L'autre aspect incontournable du livre de Mark Evanier est, bien entendu, la biographie du King par son ancien collaborateur. Malheureusement, c'est là que le bât blesse, un peu. Si on se réjouit à la lecture d'anecdotes sur les débuts de Jack Kirby dans le dessin de presse et les strips ainsi qu'à la découverte d'éléments de sa vie privée et de leur impact sur son dessin, on ne peut s'empêcher de se dire que l'auteur a tendance à regarder Kirby à travers les lunettes roses du jeune assistant ébloui par la grâce du maître. Si les démêlées de Kirby et de ses ayant-droits avec ses anciens employeurs relèvent du domaine public, divisant depuis longtemps les fans, Evanier fait un choix clair et passe une grande partie du livre à le dépeindre comme un artiste oppressé et à côté de la plaque en ce qui concerne la gestion de son œuvre. Et ce n'est pas rendre service au bonhomme que de faire ça. Il faudrait être soit-même franchement naïf pour voir Kirby comme ce martyr du comics ayant pour seul défaut sa naïveté, faisant ainsi de l'artiste le héros d'une tragédie artistique. La biographie que livre Evanier est souvent si complaisante envers son sujet que l'on en vient à douter parfois de la véracité des faits décrits, un comble ! Kirby était certainement plus - en bien comme en mal -, que ce personnage digne de Charles Dickens, incarnation apparente du rêve américain se faisant systématiquement dépouiller par des éditeurs dépeints, eux, comme des gangsters ou comme des imbéciles dénués de vision artistique. Dernier regret : l'impasse faite sur l'incursion de Kirby dans le monde de l'animation, expérience à peine évoquée ici. Reste un ouvrage riche, instructif si l'on s'en tient au factuel et, surtout, beau. Une belle pièce pour les fans et les collectionneurs mais pas encore l'ouvrage définitif pour le documentaliste.

voir la fiche officielle ISBN 9782365776042