parution 16 janvier 2015  éditeur Urban Comics  collection DC Archives
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action, Science - fiction Super-héros

Le Quatrième Monde T1

(intégrale)

Véritable condensé de la folle créativité de Jack Kirby, le Quatrième Monde débarque enfin chez nous ! Découvrez le duel opposant les Nouveaux Dieux de Neo-Genesis à l'infâme Darkseid dans cette édition forcément incontournable !


Le Quatrième Monde T1, comics chez Urban Comics de Kirby
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Jimmy Olsen a été missionné par Morgan Edge, le nouveau propriétaire du Daily Planet, afin de se rendre dans la Zone Sauvage, un endroit mystérieux peuplé d'individus vivant en dehors de la société. Pour s'y rendre, Olsen a besoin d'un véhicule et, pour cela, Edge l'envoie au QG de la Légion des Petits Rapporteurs, un groupe de jeunes aventuriers détectives. Les Rapporteurs dévoilent un bolide semblant sortir tout droit d'une autre dimension : une voiture fantastique qu'ils ont d'ailleurs nommée la Sensassmobile. Au même moment, Morgan Edge annonce à Clark Kent qu'il a missionné Olsen pour partir dans la Zone Sauvage. Devant les réticences de Kent, Edge tente de le faire assassiner mais, bien entendu, l'alter-ego de Superman survit. Superman suit la trace de la Sensassmobile et retrouve Jimmy dans la Zone Sauvage mais qu'elle n'est pas sa surprise en apprenant qu'entretemps, le jeune Olsen a pris la tête d'une bande motards dont il a battu le chef. Jimmylui apprend alors que sa mission consiste à trouver une certaine Montagne du Jugement...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A la fin des années 60, Jack Kirby, déçu par Marvel et, surtout, agacé de se voir dépossédé de ses créations, se tourne vers DC Comics. C'est là-bas qu'entre 1970 et 1973, celui que Stan Lee avait surnommé le King, réalisera une de ses œuvres maîtresses : une méta-série étalée à travers plusieurs titres édités par DC Comics et réunis sous la bannière "Le Quatrième Monde". Ce Quatrième Monde est une grande saga tournant principalement autour de la lutte fratricide entre les mondes de Neo-Genesis, planète où vivent des hommes avancés ayant dompté la science pour la mettre au service du bien, et d'Apokolips, sorte de jumeau maléfique de Neo-Genesis où règne le tyran Darkseid. Cette réédition d'Urban Comics est de très bonne qualité et on y trouve notamment une préface de Grant Morrison et une post-face de Mark Evanier, ancien collaborateur du King et grand spécialiste de l'oeuvre de Kirby. Cette première intégrale du Quatrième Monde réunit différents récits comme Jimmy Olsen's Superman's Pal, New Gods, Forever People ou Mister Miracle. Les titres sont proposés dans l'ordre original de leur parution, choix tout à fait logique mais qui a pour résultat de fragmenter certains récits, entre-coupés par ceux d'autres titres. Un détail mineur et peu gênant mais, cela étant dit, on aurait préféré des reproductions en pleine page des différentes couvertures aux versions un peu réduites et mises en page de biais, sans doute pour donner un aspect vintage, présentes ici. En ce qui concerne le Quatrième Monde lui-même, s'il est un reproche que l'on peut adresser au récit, c'est sans doute le fait que d'être souvent trop riche sur bien des points, notamment quand on a à assimiler des notions telles que l'Equation d'anti-vie, la lutte fratricide entre Apokolyps et Neo-Genesis, les Immortels, la Zone Sauvage, l'Astro-Force, les fusils Sigma et autres trônes Moebius... C'est une oeuvre unique en son genre, une expérimentation réussie aussi bien graphiquement que narrativement mais qui, de par son étrange structure et de par sa complexité, demande au lecteur de prendre son temps pour la lire et pour, surtout, en saisir toute la portée vis-à-vis des comics moderne. Là où le Quatrième Monde prend tout son sens, c'est quand on comprend bien le placement de l'oeuvre et de son créateur dans le temps et en particulier dans l'histoire des Etats-Unis. Jack Kirby était un vétéran de la deuxième guerre mondiale et avait a priori tout pour correspondre au cliché du vieux réac' portant fièrement sa coupe en brosse mais, au lieu de ça, on a affaire à un homme admiratif de la jeunesse. Comment ne pas voir dans les Forever People - soit la jeune génération de Neo-Genesis - ou encore dans les hippies et autres Chevelus - qui sont les sages futuristes des aventures de Jimmy Olsen - la jeunesse américaine des années 60 et 70 dans laquelle Kirby place tous ses espoirs ? Il est aussi important de bien placer ces récits dans la science de l'époque car la grande nouveauté d'alors, celle qui fait évidemment fantasmer Kirby, c'est la découverte de l'ADN et ses implications dans la compréhension de ce qu'est l'homme en tant que mécanisme vivant. Et on ajoutera à ça que si vous ne connaissez pas le comédien Don Rickles, vous risquez de passer à côté d'une histoire très drôle. Pour conclure, nous dirons que Le Quatrième Monde est la quintessence de l'œuvre de Jack Kirby, son véritable défouloir où il mit son dessin, toujours aussi dynamique et disons-le tout net, fou, au service d'un récit ambitieux, pouvant parfois semblé confus, mais jamais ennuyeux. Une régal à aborder avec un œil neuf, en oubliant les règles usages de la narration telles qu'on les a apprises à travers nos lectures contemporaines, plus timides.

voir la fiche officielle ISBN 9782365775786