parution 07 novembre 2014  éditeur Urban Comics  collection DC Archives
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Super-héros

O.M.A.C.

Dans un futur plus ou moins lointain, un citoyen lambda est choisi pour incarner l'O.M.A.C., une force de la nature destinée à faire régner la paix. Un chef-d'œuvre du comics d'action et de science-fiction signé Jack Kirby !


O.M.A.C., comics chez Urban Comics de Kirby
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2014

L'histoire :

Otto Ordinaire est un employé banal de la compagnie Simili-Sapiens, une compagnie fabricant des robots à l'apparence humaine destinés à remplir diverses fonctions dans les secteurs du service et du divertissement. Otto est constamment harcelé par ses collègues. Après une sale journée sur son lieu de travail, Otto ressent le besoin de se confier à Lila, un robot travaillant à Simili-Sapiens. Mais après le départ d'Otto, Lila est emmenée par des hommes armés dans un secteur secret du bâtiment. Otto finit par rechercher Lila mais il fini capturé par les mêmes hommes qui révèlent alors à Otto que Lila ainsi que d'autres robots vont être convertis en bombes ambulantes et servir dans des séries d'assassinats ciblés. Ce que ni les terroristes ni Otto ne savent c'est qu'Otto a été sélectionné par l'Agence Planétaire de la Paix afin de devenir un O.M.A.C., un Organisme Métamorphosé en Armée Condensée, être surpuissant couplé à un satellite en orbite de la Terre - l’œil - et chargé de faire régner l'ordre et la justice. Les terroristes s'apprêtent à abattre Otto quand la poitrine de celui-ci se met à briller...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

O.M.A.C., c'est d'abord le projet original d'un Captain America du futur, bénéficiant de toutes les avancées technologiques de son époque mais étant surtout - car on est dans un comics - un homme d'action hors pair. Et de l'action, il y a en a à revendre dans ce O.M.A.C., notre héros soulevant des chars d'assaut, collant un direct du droit dans la face de sept hommes de main - en même temps ! - ou passant sur des bataillons entiers de soldats, tel un rouleau compresseur. Brève parenthèse dans la carrière d'un des auteurs les plus connus et les plus prolifiques de notre ère, O.M.A.C. peut se targuer d'être le plus pur concentré de mise sur la tronche et de "bad-assery" jamais produite par King Kirby. Produite dans les années soixante-dix (entre '74 et '75, pour être précis), on y retrouve non seulement l'imagination débordante de Jack Kirby mais aussi tout un ensemble de visions du futur qui laissent sans voix. "Homme du futur" selon Mark Evanier, Kirby dessine ainsi l'avènement d'objets faisant partie, aujourd'hui, de notre quotidien: un "psychocasque" ancêtre de l'Oculus Rift ou même des bornes d'arcade, des voitures automatisées, des téléphones portables jusqu'aux realdolls ! Une vision incroyable qui fait de O.M.A.C. un délice de science-fiction en plus d'un florilège de scènes d'action. La générosité visuelle de Kirby est omniprésente et après une brève et néanmoins amusante introduction du personnage de Otto Ordinaire, c'est l'alter ego surpuissant du maigrichon employé qui prend les commandes et rien, sinon l'arrêt de sa propre série, ne l'arrêtera. En effet, et c'est bien là le reproche que l'on peut faire à O.M.A.C., le caractère incomplet du titre peut s'avérer rédhibitoire pour certains ; Kirby ayant arrêté la série après seulement huit numéros, l'ultime épisode se conclut de manière plus qu'abrupte et la dernière planche est une véritable douche froide. Du point de vue artistique, au-delà de l'obligatoire excellence de l'illustration, on adressera un coup de chapeau à Mike Royer qui, non content de devoir tenir la cadence infernale de Kirby (près de soixante pages mensuelles, un véritable tour de force) réussit un encrage toujours impeccable. Une vraie gourmandise pour les amateurs de comics et/ou de SF mais qui laissera sur leur faim celles et ceux à la recherche d'un titre plus long, plus complet et qui préféreront sûrement d'autres récits de Jack Kirby tels que New Gods ou Kamandi.

voir la fiche officielle ISBN 9782365775687