parution 13 octobre 2017  éditeur Urban Comics  collection DC Rebirth
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange Super-héros

Suicide Squad Rebirth T2

Sains d'esprit

En ramenant le général Zod dans leur base, Amanda Waller et la Suicide Squad ne pensaient pas que la situation dégénérerait aussi brutalement. Pas mal d'action dans ce second tome d'une série (trop) basique.


 Suicide Squad Rebirth T2 : Sains d'esprit (0), comics chez Urban Comics de Williams, Ostrander, d' Anda, Ward, Camuncoli, Rodriguez, Vasquez, Mattina, Lee, Byrne, Hi-fi colour, Skipper, Sinclair, Eltaeb, Bermejo
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Libéré de la Zone Fantôme, le général Zod est incontrôlable et s'en prend à la suicide Squad. Grâce à l'aide de Hack, une membre de la brigade Annihilation, ils parviennent à le maîtriser et à le conduire dans leur base. Malheureusement, l'un des agents d'Amanda Waller est resté sur le carreau. Boomerang n'a pas survécu au combat contre l'ennemi de Superman. Waller est ravie d'avoir pu mettre la main sur Zod, espérant faire de lui un de ses agents si son équipe de scientifiques parvient à lui placer une bombe au sein de la tête. Rick Flag et les autres ont du mal à comprendre qu'une telle menace puisse les rejoindre et alors qu'ils partagent leurs impressions, Harley Quinn se glisse près de la cellule énergétique de Zod et s'apprête à la toucher. Deadshot le remarque et empêche de justesse la jeune femme de commettre une terrible erreur. Derrière, une sorte de vent de panique et de haine secoue chaque personne présente dans la base. Certains scientifiques se frappent les uns les autres sans raison. Rick Flag tend même son arme en direction d'Amanda Waller et tire !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Souhaitant surfer sur la popularité de la Suicide Squad auprès du grand public, DC Comics avait fait les choses en grand en ramenant l'éternel Jim Lee aux dessins sur ce titre lors du lancement de Rebirth. Après un premier opus qui nous laissait un peu froid, cette suite vient confirmer cette tendance. Tout d'abord, la présence de Jim Lee n'est plus synonyme de dessins grandioses tant l'artiste passe à côté de son sujet, tant l'ensemble paraît moins travaillé et détaillé. L'encrage de Scott Williams ne peut pas compenser la faiblesse des crayonnés originaux. Cette déception sur le plan visuel est cependant atténué par la présence d'autres artistes comme Stephen Byrne ou Christian Ward qui réalisent des prestations bien plus solides, mais qui sont juste sur des back-ups. Côté scénario, Rob Williams présente un récit nerveux et qui se déroule quasi-intégralement dans la base de la Suicide Squad. Tout est bon à ce que les coups pleuvent durant des épisodes qui ne sont pas désagréables à suivre mais ne transcendent pas non plus. Si parfois, l'espoir est de mise, celui-ci s'évanouit très vite tant le récit se complaît dans un aspect seconde zone. L'épisode annual supervisé par John Ostrander fleure bon les années 80 et est assez correct. En fin d'album, nous aurons droit au prologue du futur event Justice League vs Suicide Squad. Tout un programme, qui on l'espère, redonnera un peu de saveur aux séries respectives. Un second tome qui ne convint pas vraiment mais n'est pas à brûler non plus. Très moyen donc.

voir la fiche officielle ISBN 9791026812869