parution 18 novembre 2015  éditeur Warum  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Humour Adaptation

Don Quichotte T2

La suite et la conclusion des aventures de Don Quichotte illustrées par Rob Davis. Une suite truculente mais néanmoins teintée de mélancolie alors que le chevalier et son fidèle écuyer achèvent leur périple. Et ce pour notre plus grand plaisir !


 Don Quichotte T2, comics chez Warum de Davis
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Warum édition 2015

L'histoire :

Don Quichotte, ou plutôt Alonso, a rejoint son domicile à la conclusion du livre précédent. Jugé comme fou et définitivement perdu par ses proches, le pauvre homme reste alité. Mais Sancho Panza, son écuyer (ou plutôt celui de Don Quichotte) fait irruption dans sa chambre pour lui porter la nouvelle : Don Quichotte est désormais célèbre. Nombreux sont celles et ceux ayant lu leurs aventures et il ne fait aucun doute aux yeux de l'écuyer : lui et son maître doivent une suite à ces gens. Il n'en faut pas plus pour que Don Quichotte revête à nouveau son armure et chevauche vers le lointain. Bien entendu, la première destination choisie par le chevalier est le château de sa Dulcinée, à la quelle il veut de nouveau prouver sa loyauté et sa dévotion. Bien qu'il la revoit au détour d'un chemin, Don Quichotte ne reconnait guère son amour dans les yeux du laideron qu'il trouve en face de lui. C'est dépité que les deux cavaliers reprennent la route mais ils croisent vite une troupe de théâtre dont les déguisements dont les sinistres déguisements poussent vite le chevalier à défier la mort elle-même...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suite et fin, donc, des aventures de Don Quichotte, aventures adaptées des écrits originaux de Cervantes et illustrées par Rob Davis. Le premier tome nous avait emballés par les qualités indéniables de ce classique, mais aussi par celles de son adaptation, véritable remise au goût du jour, sans toutefois céder aux sirènes d'une réécriture trop radicale afin d'être dans l'air du temps. Ce deuxième tome s'avère à l'aune de son prédécesseur, mais dans une ambiance différente. Si le premier volet et le caractère ridicule des aventures du chevalier à la Triste Figure et de son écuyer étaient source de rires, ici l'ambiance se fait plus mélancolique. Alors que le périple de Don Quichotte arrive à son terme, on est un peu triste, non seulement à l'idée de le voir nous quitter, mais aussi du caractère pathétique que finit par revêtir le récit. Comment, en effet, rester de marbre quand on réalise qu'on voit ce vieux bonhomme soudain pétri d'idées chevaleresques et vivant, certes à travers le prisme de sa folie, son rêve, combattant les manants et autres vilains et vouant sa vie à sa bien-aimée. L'amitié le liant à Sancho est elle aussi touchante. Les deux cavaliers iront ensemble au bout du chemin, non sans nous filer un petit pincement au cœur. Restent quand même de savoureux moments comme celui mis en avant sur la couverture de ce tome, où Sancho et Quichotte sont persuadés par un couple de nobles désœuvrés qu'ils vont chevaucher une monture volante. Les dessins sont toujours aussi réussis même si, comme pour le premier tome, on regrettera une édition assombrissant les couleurs du récit. Si vous avez lu et, donc, forcément apprécié le premier tome des aventures du Don Quichotte de Rob Davis, cette conclusion vous est forcément indispensable. Sinon, cela signifie qu'il vous faudra acquérir non pas un, mais deux ouvrages.

voir la fiche officielle ISBN 9782365350808