parution 15 juillet 2008  éditeur Wetta  Public adulte  Thème Horreur, Independant

House of Horrors

Le genre horrifique ou épouvante a toute sa place dans l'industrie des comics. Gene Simmons, le fameux leader (et bassiste) du groupe Kiss, se paye une petite tranche de plaisir malsain en parrainant ces histoires courtes.


House of Horrors, comics chez Wetta de Reppion, McPherson, Ryall, Waltz, Simmons, Moore, Alderink, Zornow, Bond, Taylor, Stamb, Polls, Torres, Capullo, McFarlane
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Wetta édition 2008

L'histoire :

Ce recueil inclut 5 histoires courtes et une nouvelle.
-Dans les bois : Dans un village, une petite fille de 13 ans assiste médusée à l'incendie qui menace de tout ravager...
-Brut : Dans le désert du Koweït, en mars 1991. Une troupe de soldats US part pour une mission de routine, mais personne ne peut penser à la catastrophe qui va s'en suivre...
-Le 7ème cercle ; Un homme est envoyé dans les profondeurs du 7ème cercle...
-Nymphe : Aux abords d'une forêt, un couple de jeunes gens se prend le bec. La fille décide de marcher quelques minutes pour se calmer. A son retour, une flaque de sang est la seule trace qu'il reste de son petit ami...
-La cave : Une mère élève seule sa fille. Le problème est que la petite n'arrête pas de dessiner des soucoupes volantes...
-L'enfant (nouvelle) : Une femme vient d'accoucher. Pendant que le docteur certifie que tout va bien, le père s'arrache les ongles...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L'épouvante fait partie intégrante de l'histoire des comics. Le titre le plus populaire est certainement Les contes de la crypte. Gene Simmons se réapproprie le concept des courts récits d'horreur pour le décliner au format de l'art séquentiel. En toute honnêteté, s'il ne faut pas attendre de ce comic book plus que ce à quoi il prétend, c'est à dire offrir un peu de divertissement, on ne pourra pas faire de procès d'intention au bassiste du célèbre groupe Kiss dont la langue si bien pendue a fait vibrer moult demoiselles. En effet ce dernier s'est pris de passion pour Marvel et les films d'horreur alors qu'il était adolescent. Il créa même à cette époque un fanzine ! Quoi de plus normal quelques dizaines d'années plus tard, pour celui à qui on donna les moyens d'avoir une chaîne de TV, un magazine, un reality show, que de disposer de son label de BD, distribuée par IDW ? Dans cet album, les 5 histoires présentées sont assez inégales, mais le résultat est globalement correct. La première histoire est d'une banalité affligeante, malgré la présence de Leah Moore et John Reppion au scénario. Heureusement, le visuel de haute volée de Jeff Zornow rattrape l'aspect déjà-vu. La seconde histoire Brut, qui met en scène des G.I. au Koweït, est sans doute la plus mauvaise de toutes : ni le dessin ni l'histoire ne valent la peine qu'on s'y attarde... Et puis une petite perle apparaît, comme toujours au moment où l'on commençait sérieusement à ne plus y croire. Le 7ème cercle vaut en effet le détour. L'écriture de Chris Ryal présente les qualités littéraires propres au genre et le dessin de Stamb , en forme de peintures réalistes extrêmement sombres, est juste un régal. Nymphe et La cave valent aussi des points. Certes, leur issue ne fait aucun doute, mais au moins, les graphismes sont soignés et la narration fluide. On passera outre la nouvelle du fils Simmons, qu'on peut lire (ou pas) en guise de conclusion. Un opus qui plaira certainement aux fans du genre, avec du bon et moins bon !

ISBN 9782353090389