parution 11 juin 2015  éditeur Wetta  collection Replay
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Autour du 9ème art, Horreur Adaptation

Le Feu et la Roche T2

Aliens

Attaqués par les xénomorphes, les colons de Hadley's Hope parviendront-ils à survivre ? Second tome d'une série qui réussit à poursuivre l'aventure Prometheus tout en établissant sa propre mythologie.


Le Feu et la Roche T2 : Aliens (0), comics chez Wetta de Roberson, Reynolds, Stewart, Palumbo
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

En 2179, la colonie Hadley's Hope se voit attaquée par des créatures meurtrières. Les colons tentent tant bien que mal d'atteindre les vaisseaux qui leur permettraient d'échapper à ces monstres. Alors qu'un groupe parvient à prendre place dans un transporteur dans lequel ils ont chargé des vivres ainsi qu'un transpondeur leur permettant d'appeler des secours, quelques xénormophes parviennent à s'introduire dans la cale du vaisseau. Bien qu'un des survivants les ait vu faire, il décide de ne pas prévenir ses compagnons, de crainte que ceux-ci ne se débarrassent des créatures en larguant les conteneurs ainsi que sa propre personne au passage. Le vaisseau, incapable de voyager à travers l'espace, réussit quand même à transporter ses passagers sur LV-223, la lune voisine. Malheureusement, vient le moment d'ouvrir la cale pour accéder aux vivres et au transpondeur...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quand la séquelle de la séquelle de la préquelle s'avère la préquelle de cette séquelle, après quelle préquelle souffre-t-on de séquelles de la mort de la peur de pourrir de la mort ? La suite du début des antécédents à venir, c'est maintenant avec ce second tome qui, pour ceux qui n'auraient pas suivi, prend place en 2179, soit 40 ans avant les événements décrits dans le premier tome. Comme dans le premier album, nous nous trouvons sur LV-223, la lune servant aussi de décor au film Aliens, vous vous y retrouvez ? Certains éléments du premier opus avaient en effet suggéré une présence humaine antérieure à la visite des protagonistes et ce tome va revenir sur cette précédente aventure, expliquant aussi d'autres éléments tels que la présence d'un Ingénieur à la surface de cette lune. Là où le premier titre proposait une atmosphère horrifique proche des films de la franchise Aliens, l'histoire racontée ici est celle de la survie d'un groupe d'humains assiégé en permanence par les xénomorphes (les candidats de Koh-Lanta n'ont qu'à bien se tenir). Naturellement, la peur et les rancœurs prennent le dessus et si le xénomorphe reste le grand croque-mitaine du récit, il est un prétexte à une tension permanente qui exacerbe avec une grande efficacité les interactions entre les protagonistes, un peu à la manière d'un Walking Dead spatial. Au centre de tout ça, l'huile noire découverte dans Prometheus sert encore une fois de McGuffin, nourrissant les fantasmes d'immortalité de certains et catalysant les accidents les menant à leur perte. Au scénario, Chris Roberson (Elric, iZombie,...) se sert intelligemment des éléments mis en place dans le premier tome aussi bien que dans le film source, Prometheus, mais parvient à les utiliser plutôt que de s'y soumettre. Si les fantasmes d'immortalité étaient bien au centre du film, ici il s'agit avant tout de survivre aux aliens qui font plus qu'un simple cameo destiné à faire plaisir aux fans. On ne manquera pas de noter le parallèle évident entre l'aventure décrite ici et un célèbre film hollywoodien sorti de cela un moment (vous dire son titre gâcherait la surprise mais vous trouverez facilement la référence) avec une louche d'horreur pour parachever l'ensemble. Au dessin, Patrick Reynolds (Abe Sapien, Witchfinder,...) livre un trait plus réaliste et beaucoup plus sombre que celui de Juan Ferreyra sur le tome précédent. Les grandes quantités de noir utilisées pourront en gêner certains mais l'ensemble colle tout à fait à l'ambiance poisseuse de ce tome. Les personnages sont aussi plus expressifs et c'est parfait étant donné que ce sont précisément les relations entre ces personnages qui sont au centre de l'histoire. Et de deux, est-on tenté de dire, tant ce deuxième tome est à la hauteur de son prédécesseur tout en s'abstenant de faire un simple copié-collé. Le tirage papier étant limité à 1000 exemplaires (le comics est cependant disponible en digital sur le site de l'éditeur, rappelons-le), on vous conseille de vous jeter dessus à la manière d'un face-hugger !

voir la fiche officielle ISBN 9782360740390