parution 27 septembre 2018  éditeur Akata  collection WTF
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Thriller Shônen

World war demons T7

Adachi essaye de fuir les démons avec Azuma mais l’amour de cette dernière pour Bébé Moineau va contrarier sa fuite. Encore un peu long.


 World war demons T7, manga chez Akata de Okabe
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Face au groupe de démons qui s’approche, Adachi est terrorisé et préfère prendre la fuite en emmenant Azuma avec lui. La demoiselle laisse hélas tomber Bébé Moineau et insiste pour ne pas le laisser là. Adachi cède à son caprice et retourne sur ses pas pour aller chercher Bébé Moineau. Malheureusement, les démons en profitent pour s’approcher, rendant le combat inéluctable. Adachi se sent toutefois incapable de les tuer car cela reviendrait à faire mourir un proche. Azuma, elle, n’hésite pas et les coupe en morceaux. Puis, elle précise que ce n’étaient pas de vrais démons et qu’elle en « sent » un vrai dans les environs...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les combats se poursuivent avec violence mais restent très lisibles de par un côté aérien et rondouillard du trait du mangaka. Néanmoins, on a une fois de plus du mal à rentrer dedans. Le problème, c’est que le récit se perd en explications redondantes, en non-dits énigmatiques et en pleurnicheries. Heureusement, on découvre enfin le rapport entre Seki et Bébé Moineau, mais c’est bien là la seule véritable progression notable de l’histoire. Le reste ne vole en effet pas très haut et on pourrait s’en passer. De même, certains passages sont un peu exagérés ou glauques pour rien, et cette surenchère gâche quelque peu l’ambiance. Bref, ce n’est pas le meilleur opus de la série.

voir la fiche officielle ISBN 9782369743239