City Hall T2, manga chez Ankama de Guérin, Lapeyre ©Ankama édition 2012

City Hall T2

Les actes de Lord Black Fowl sèment le trouble à City Hall. L'enquête est très vite dans une impasse et la police pense que le vrai responsable n'est autre que le père de Jules Verne. Une tournure plus polar pour cette série très efficace.

L'histoire : Lord Black Fowl, l'assassin du ministre des finances, est insaisissable. Pour Jules Verne, le manque d'indices empêche l'enquête de progresser. Le pire arrive puisque les médias se sont emparés du dossier et évoquent les méfaits du corbeau. Le romancier fonce en voiture vers le commissariat accompagné d'Arthur et d'Amélia. Là-bas, Verne écoute médusé les déclarations du maire Malcolm. Parmi les réactions de la foule, le mot magie est évoqué. Verne a alors une idée, et part avec ses amis au théâtre. Dans ce haut lieu de spectacle, un des amis du romancier réalise un show de magie. Harry Houdini est prodigieux et, si certains tours sont facilement désamorcés par le malin Arthur, d’autres le laissent pantois. Harry est un ami de Jules et, après la représentation, il lui avoue que le père du romancier n'est pas en voyage mais qu’il a disparu. Le pire est que la police le croit coupable des derniers attentats et d'être le fameux Black Fowl...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  City Hall a effectué un démarrage en trombe avec un premier album particulièrement emballant. Un concept solide, une narration millimétrée et des dessins au top ont posé les bases d'une enquête dont on ne demande qu'à découvrir la suite. Alors que le Lord Black Fowl a commis de nombreux attentats dans City Hall, Jules Verne, Arthur Conan Doyle et Amélia cherchent le moindre indice pour arrêter le criminel. Dans ce second volet, l'histoire reprend tambour battant. Sans aucun temps mort, Rémi Guérin introduit de nouveaux personnages tels que Harry Houdini ou même une acolyte bien singulière (dont nous tairons le nom pour ne pas gâcher la surprise) du grand méchant de la série. City Hall penche également un peu plus dans le polar. Entre les revirements de dernière minute et les faux-semblants, le scénario captive toujours autant. De son côté, Guillaume Lapeyre poursuit sur sa lancée en offrant des planches soignées. Le trait du dessinateur a migré au fil des années vers un style plus proche des mangas. Avec City Hall, la mue est terminée et elle fait plaisir à voir. Un second album qui confirme la révélation !

  • scénar dessin


3 octobre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 7.95-5% = 7.55

sur


 City Hall T2, manga chez Ankama de Guérin, Lapeyre ©Ankama édition 2012

28 septembre 2012

Ankama

voir la fiche officielle

9782359103144

ado / adulte

Fantastique - Etrange, Mondes décalés

Shônen

City Hall série en cours en France
4 albums parus, 6 prévus
Nos chroniques dans cette série :