Soil T9, manga chez Ankama de Kaneko ©Ankama édition 2012

Soil T9

L'enquête sur les phénomènes étranges se déroulant à Soil progresse doucement, mais depuis peu Onoda et Yokoi découvrent certaines explications chacun de leur côté. De nouvelles révélations dans cet opus oppressant et captivant.

L'histoire : La disparition de la famille Suzushiro a semé un véritable trouble au sein de la communauté banlieusarde de Soil. Les phénomènes inexpliqués se sont multipliés plus vite que l'enquête de police ne progressait. Désormais prisonniers d'une dimension étrange, les habitants de Soil ont des comportements bizarres. Ainsi, les femmes fondent en larmes en regardant une photo de la famille disparue, ce foyer si parfait, ces sourires si radieux... Pour Onoda, il ne fait aucun doute que les enfants, disparus eux aussi, sont toujours à Soil. D'après de menus indices, la lieutenant de police pense que la maison du défunt délégué a forcément un lien avec l'affaire. Alors qu'elle fouille les lieux avec l'aide de Katakuri, ils découvrent une plaque sur le sol. Dessous, une échelle mène à un métro... Pendant ce temps-là, la psychologue scolaire, Kosaka, a du mal à rester dehors. Elle est la seule à sentir une odeur étouffante provenant des égouts...Yokoi, quant à lui, cherche un moyen de prouver l'existence d'un corps étranger à l’extérieur de Soil...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Avez-vous déjà eu l'impression de n'être en sécurité nulle part, de ne pas comprendre ce qui vous arrive ou ce qui se passe autour de vous, ou même encore d'imaginer devenir fou ? Avec Soil, Atsushi Kaneko a conçu un thriller fantastique hors du commun. Depuis déjà neuf albums, le mangaka s'amuse avec ses personnages, les faisant passer aléatoirement du simple abruti à celui par qui la vérité sortira. Dans ce nouvel opus, on voit ainsi le brigadier Katakuri perdre un peu plus pied au fil des pages, tandis qu’Onoda fait progresser l'enquête à l'intérieur de Soil. A l’extérieur, le commissaire Yokoi obtient quant à lui des explications et une énorme révélation sur les Suzushiro. Ce bon vieux Yokoi est l'exemple parfait du protagoniste qui au départ semblait accessoire et qui a su imposer une personnalité propre et des qualités inattendues. Comme précédemment, Kaneko laisse la folie s'emparer de son récit. Entre d'un côté, Yokoi qui va de plus en plus loin dans son périple fantastique pour trouver la vérité et, de l'autre, la plongée dans un métro pour Onoda et Katakuri, il y a de quoi flipper à souhait. Les délires visuels et le sens du cadrage de l'auteur font que cela fonctionne parfaitement. On est happé par cette narration qui passe aussi bien par les dialogues que les dessins. Les indices visuels sont bel et bien présents, et il suffit d'être attentif pour comprendre que les événements paranormaux ayant lieu à Soil ont réellement une explication. Atsushi Kaneko maintient en permanence le suspense et l'on a hâte de connaître tous les tenants et aboutissants de cette histoire originale et labyrinthique au possible. Plongez dedans et vous êtes sûr de vous le rappeler pour longtemps. On ne ressort pas indemne de Soil, ça c'est sûr...

  • scénar dessin


24 mai 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • Un thriller fantastique fascinant. 21 septembre 2012

    A la lecture de SOIL, on se dit qu'Atsushi Kaneko est vraiment l'un des mangakas les plus passionnants et prometteurs de sa génération. BAMBI, sa précédente série, impressionnait déjà par son énergie, son exubérance et sa virtuosité décomplexée. Avec SOIL, il passe à la vitesse supérieure : on y retrouve son goût pour le mélange des genres (le polar et le fantastique cohabitent), les influences anglo-saxonnes (ici l'univers des séries télévisées entre "Desperate Housewives" et "Twin Peaks"), le goût pour les personnages décalés et les visions étranges voire délirantes ainsi qu'un mélange peu commun d'humour et de noirceur. Mais le plus beau, c'est que tandis que BAMBI faisait feu de tous bois, privilégiant l'ivresse de la vitesse à la complexité du scénario, SOIL se coule dans les codes du genre et captive par une intrigue maline, riche en rebondissements et en suspense. La jubilation avec laquelle Kaneko gratte le vernis de la communauté de la petite ville de Soil Newtown et en dévoile le versant noir et cauchemardesque est communicative. Voilà ici sans doute un lointain descendant de DOMU, le chef d’œuvre de Katsuhiro Otomo, qui rendait déjà compte, au début des années 80, des névroses urbaines du Japon moderne. Entre temps, l'éclatement de la bulle spéculative à mis fin au "miracle économique" et la jeunesse japonaise a perdu peu à peu ses repères. SOIL est le cauchemar de ce Japon là.

    Ludovic

  • Soil T9 30 mai 2012

    Soil est depuis le début une série magistrale, pleine de mystères et de phénomènes étranges qui évoluent vite vers l'aspect glauque et angoissant, des faits inexpliqués, des disparitions, des enfants au comportement renversant. Où Kaneko allait-il nous entraîner? Dans ce tome 9, d'importantes révélations sont apportées sans que l'histoire ne perde sa force, son mystère ni ses aspects inquiétants. Le dessin de Kaneko est magistral depuis le début et il nous surprend toujours avec des effets chocs sans jamais perdre sa grande fluidité. Ce tome 9 est un sommet dans l'histoire.

    effer


prix 8.95-5% = 8.5

sur


 Soil T9, manga chez Ankama de Kaneko ©Ankama édition 2012

24 mai 2012

Ankama

Kuri Seinen

voir la fiche officielle

9782359102031

ado / adulte

Fantastique - Etrange, Horreur, Thriller

Seinen

scénariste
dessinateur
interview de Atsushi Kaneko
© planetebd.com 2014

Soil série terminée en France
11 albums parus Nos chroniques dans cette série :