parution 01 septembre 2008  éditeur Asuka  Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Erotique, Humour Ecchi

Battle club T4

Par le biais du N.O.B, une organisation de combats clandestins, les membres du club de lutte rencontrent des adversaires très puissants. De nouveau, un tome un peu décevant.


 Battle club T4, manga chez Asuka de Shiozaki
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Asuka édition 2008

L'histoire :

Depuis qu’il s’est fait complimenter par la fille au bandeau, Mokichi a repris goût à l’entraînement au grand étonnement de Tondemon et de la vice-capitaine. Tamako arrive à son tour dans la salle du club de lutte et explique son air ennuyé par le courrier qu’elle a reçu ce matin : une invitation au N.O.B. Mais la jeune fille ne sait pas qu’il s’agit des combats clandestins regroupant les combattants en tous genres qui ont été reconnus par leurs pairs comme étant les meilleurs ; elle pense qu’il doit sûrement s’agir d’une de ces arnaques bancaires dont on parle tant. Dans la conversation, Mokichi entend que le prochain rassemblement du N.O.B aura lieu le soir même à 2H du matin sur les quais et décide de s’y rendre afin de revoir la fille aux bandages qui portait un bracelet marqué N.O.B. Sur place, il découvre une foule de personnes en cercle en train de d’encourager deux combattants. Tous portent le bracelet du N.O.B, sauf Mokichi qui a bientôt fait de se faire griller…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suivant malheureusement la lignée du volume précédent, le présent tome s’avère à nouveau assez peu amusant et assez peu sexy. Bien sûr, deux ou trois scènes peuvent faire sourire (surtout si vous aimez les blagues scato) et un fan-service gratuit est toujours présent, mais rien de comparable avec les débuts en trombe de la série. Les gags jouent toujours sur la répétition, mais trop cette fois-ci : ne se renouvelant pas, l’effet finit par tomber à plat. Et, même si l’orientation générale du scénario est plus axée sur les combats, ceux-ci s’avèrent finalement peu palpitants et mettent en avant l’un des plus gros défauts graphiques du genre, à savoir de ne pas présenter d’enchaînements lisibles ou simplement bien décrits (ne pas comprendre comment on est arrivé à une soumission est assez frustrant lors de la lecture d’un manga dont le thème est la lutte !). L’aspect léger (culottes, gags…) est donc en chute libre et la partie combat ne suit pas assez pour réorienter notre intérêt. Une déception, surtout en rapport avec le potentiel de la série.

voir la fiche officielle ISBN 9782849654675