parution 01 janvier 2007  éditeur Bamboo  collection Doki doki
 Public adulte  Thème Erotique, Humour Seinen

G.C.U T5

Des aventures sexy et rigolotes sont une nouvelle fois proposées par le mangaka Umetarô ! Un tome qui renoue avec les débuts de la série, c'est-à-dire rafraichissant et très drôle.


 G.C.U T5, manga chez Bamboo de Saitani
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2007

L'histoire de la série :

Umetarô est un mangaka qui peine à trouver de l’inspiration. Son rédacteur lui conseille alors de raconter des histoires érotiques basées sur les femmes qu’il peut croiser tout au long de sa journée. En tant que fin observateur, celui-ci va alors tellement s’impliquer dans son manga qu’il lui arrivera même de s’y incruster.

L'histoire :

Voici quelques unes des histoires dont est composé ce tome :

  • Que sont-elles devenues ? nous montre Shinobu qui se voit confier à son travail les tâches les plus pénibles afin de satisfaire ses collègues mateurs qui en profitent pour contempler sa forte poitrine. Mais Takayama, un de ses collègues, lui montre de l’intérêt pour tout autre chose…
  • La jeunesse d’U nous raconte comment le petit Yoshio a vu sa vie changée par une institutrice qui lui a fait confiance dès son plus jeune âge.
  • L’apparition du baron de l’amour montre l’arrivée en salle de cours d’un lycée d’un homme baraqué, résigné à enseigner l’amour à l’élu qu’il juge apte à recevoir ses leçons.
  • Le livre blanc de l’amour d’Umetarô décrit la spécialité d’un bar et qui se nomme café de l’amour.
  • Love hotel nous décrit la recherche d’un couple afin de passer une nuit dans un hôtel où ils scelleront pour la première fois leur amour.
  • Une équipe au sang dévoile la vérité sur Ryu, un lycéen doué dans tous les sports mais qui n’a qu’une hantise : les filles !

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    Après un quatrième tome quelque peu décevant par son classicisme, Umetarô Saitani, le mangaka et protagoniste de cette série, revient en meilleure forme avec des histoires toujours aussi fantaisistes. Le côté sexy est évidemment toujours aussi présent, mais le côté romantique nous montre une nouvelle orientation pour la série qui plaira par son humour aux non fans du genre. D’ailleurs, l’auteur renoue avec un humour particulièrement abrasif, notamment dans le chapitre du baron de l’amour, avec un pseudo professeur que l’on pourrait croire sorti de Ken le survivant (J’ai Lu) ou de JoJo (J’ai Lu / Tonkam) ! Gros sourcils, tête carrée et corps musculeux ! Les amateurs de fan service seront une nouvelle fois aux anges, avec les contre plans sur les poitrines généreuses des héroïnes et la présence régulière de petites culottes. A la lecture de ce tome, on ne peut que se dire que cette série pourrait plaire aux lecteurs de magazines tels qu’Entrevue, tant l’humour déployé par l’auteur associé à un côté sulfureux les rapprochent en bien des points. Un tome plaisant en conclusion pour ceux qui veulent un manga tout sauf prise de tête.

    voir la fiche officielle ISBN 9782350782195