parution 11 avril 2012  éditeur Bamboo  collection Doki doki
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Anticipation Shôjo

Iris zero T2

Hijiri explique à Koyuki comment il a réussi à devenir ami avec Tôru. Triste et sombre, puis sentimental et léger, ce deuxième opus est très sympathique à lire.


 Iris zero T2, manga chez Bamboo de Piroshiki, Takanaga
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2012

L'histoire :

A la pause, Koyuki se rend dans la classe de Tôru mais le jeune homme n’y est pas. Hijiri lui explique qu’il a fui avant que la demoiselle ne vienne lui parler pour cacher sa timidité. Déçue, Koyuki demande à Hijiri comment il a fait pour devenir ami avec Tôru. Le garçon lui raconte alors son histoire. Depuis sa plus tendre enfance, son iris lui fait voir des papillons noirs autour des personnes dont la dernière heure est proche. De fait, il était un enfant déprimé et la vie représentait tellement peu d’intérêt pour lui qu’il se mutilait souvent. Un jour, sa camarade Miya lui suggéra de venir aux cours du soir pour préparer l’entrée au lycée. Là, Hijiri tomba sous le charme d’une demoiselle avec qui il devint ami. Le jeune homme était enfin heureux mais ce fût éphémère car des papillons noirs se mirent un jour à entourer son amie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Koyuki et Hijiri se partagent la vedette de ce deuxième volume. C’est le jeune homme qui ouvre les hostilités à travers un flash-back nous dévoilant son passé, le pouvoir de son iris et comment est née son amitié avec Tôru. Non seulement on se rend compte que Tôru avait déjà des dons pour deviner les mauvaises intentions des autres, mais cela nous permet surtout de nous familiariser avec Hijiri qui nous dévoile un côté sombre et tragique, ce qui le rend très attachant. Quant à la moitié concernant Koyuki, celle-ci est plus tendre et la fête culturelle du lycée est l’occasion pour la demoiselle de nous faire comprendre qu’elle est amoureuse de Tôru. Ce passage est donc plus sentimental et léger mais cela permet de se détendre après une première partie triste, ce qui est plutôt bienvenu. De plus, on a le droit à un peu de fan-service car les filles revêtissent un uniforme de soubrette pour le maid café et d’autres qui revêtent une tenue traditionnelle : dans les deux cas, cela les rend encore plus mignonnes. Alternant tristesse et légèreté, cette suite très axée sur les personnages secondaires se montre fort sympathique et nous donne envie de prolonger la lecture.

voir la fiche officielle ISBN 9782818909218