parution 12 octobre 2015  éditeur Black Box  Public enfant / ado / adulte  Thème Chronique sociale, Seinen

Mako, Rumi, et Chii

Lorsque les Osamu deviennent parents, c’est tout leur mode de vie qui est bouleversé, surtout pour monsieur dont le métier de mangaka est très accaparant. Un one-shot mignon, drôle et autobiographique : que du bonheur !


Mako, Rumi, et Chii, manga chez Black Box de Tezuka
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Black Box édition 2015

L'histoire :

Aujourd’hui, Mme Osamu accouche de son premier enfant, un petit garçon. Son mangaka de mari a toujours été débordé par le travail, aussi la jeune mère ne s’étonne pas de voir son époux, Tetsurô, arriver une fois l’enfant né. Tetsurô félicite sa femme avec bonheur et enthousiasme. Seulement, lorsqu’il voit son fils, il trouve que ce dernier ne lui ressemble pas vraiment et se demande s’il n’y a pas eu un échange avec un autre bébé. Et une fois de retour de l’hôpital, c’est la même rengaine, Tetsurô trouvant que l’enfant a encore changé de visage. Heureusement, sa femme lui explique que tout est normal et que leur fils va connaître encore de nombreux changements physiques. Non seulement cela ne rassure pas vraiment son mari, mais leur vie de parents va totalement bouleverser leur vie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Lorsque le dieu du manga nous livre un récit partiellement autobiographique, autant dire qu’on se précipite dessus. Osamu Tezuka nous raconte en effet la vie d’un couple (une femme au foyer et un mangaka) dont le quotidien est chamboulé lorsque leurs enfants viennent au monde : un portrait de famille qui se concentre sur les premières années des bambins. Bien évidemment, beaucoup d’épisodes sont classiques pour une vie de famille (des enfants turbulents, le choix d’une école, la jalousie dans une fratrie...) mais le fait que le père soit mangaka change de la norme car c’est un métier chronophage qui empêche également de profiter de ses enfants. Tantôt drôle avec les bêtises des personnages, touchant lors des passages plus sentimentaux, et mature dans la manière de parler d’éducation et d’apprentissage, le récit joue sur une bonne palette d’émotions ave une sincérité et une pudeur désarmantes. On se sent alors plongé dans la vie de cette famille et on se réjouit de partager ces moments avec un mangaka aussi talentueux. Un très bon one-shot donc !

voir la fiche officielle ISBN 9791092297379