parution 16 juin 2011  éditeur Booken Manga  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Heroic-fantasy Shônen

Ares T1

Dans le royaume médiéval de Cronos, trois garçons doués pour le combat rejoignent l’ordre du temple, une armée de mercenaires où ils vont faire leurs classes. Des débuts simplistes et sans grand attrait tant pour le scénario que les dessins.


 Ares T1, manga chez Booken Manga de Ryu
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Booken Manga édition 2011

L'histoire :

Le royaume de Cronos est dévasté par la guerre contre ses pays voisins depuis 10 ans. C’est dans ce contexte qu’Ares, un adolescent errant armé d’une épée, décide de se rendre à l’ordre du temple en voyant leur affiche de recrutement : le logement et la nourriture y sont gratuits pour les soldats ! En chemin, il s’arrête dans un restaurant mais le propriétaire le met dehors en voyant qu’il n’a pas d’argent pour payer. Heureusement, sa fille a bon cœur et amène à manger à Ares dans la rue. Quelques instants plus tard, le garçon entend la jeune femme crier : des voyous sont venus racketter le restaurant et s’en prennent à elle. Pas ingrat, Ares vient à la rescousse : lui qui ne paye pas de mine fait alors face à trois jeunes hommes armés et il se débarrasse rapidement de deux d’entre eux. Le troisième prend alors la jeune femme en otage, mais un client du restaurant réagit à son tour et tranche en deux le bandit ! Son nom est Mikaël. Lui aussi est un adolescent qui, visiblement, sait se débrouiller avec une épée ! Et lui aussi se dirige à l’ordre du temple... C’est donc ensemble que lui et Ares s’y rendent et passent l’examen d’entrée où ils vont faire des étincelles. Là-bas, ils rencontreront aussi un troisième garçon, Barouna, à la technique étonnante puisqu’il passe son temps à éviter le combat ! Malgré les apparences, ces trois-là recèlent plus de ressources qu’ils ne le laissent paraître...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nouveau succès coréen (puisque la série compte tout de même 26 tomes !) à paraître chez Booken, Ares est encore une fois un titre médiéval. Ce dernier, contrairement aux autres titres de ce jeune éditeur jusqu’ici, ne prend par contre pas place en Corée mais dans un monde imaginaire ressemblant plutôt à un mélange entre l’Europe du début du 20ème siècle avec celle du Moyen-Age. C’est dans ce contexte que trois adolescents se retrouvent intégrer au même moment l’ordre du temple, une armée de mercenaires qui réalise diverses missions sur commande. Ce premier tome prend le temps de nous présenter les trois héros, avant de les emmener dans leur première mission où, déjà, ils vont rencontrer un adversaire hors norme. Le problème de ce premier recueil, c’est qu’on ne voit pas vraiment où l’auteur veut aller pour le moment, et on a peur qu’il se contente d’enchaîner les petites aventures sans réel fil directeur. Au rayon des mauvais points, on notera aussi que les trois héros sont un peu trop balèzes dès le départ, et également trop stoïques, trop insouciants et poseurs - et adeptes de la phrase « qui se la pète » ! Malgré tout, l’histoire se laisse suivre sans déplaisir mais ne passionne pas non plus. Pour ce qui est des dessins, il en va de même : le trait est correct mais encore très jeune et possède donc pas mal de défauts dans les décors (présents mais souvent bâclés), les visages (pas toujours bien faits et qui se ressemblent parfois un peu trop), les silhouettes (irrégulières, poses improbables...), les mouvements (trop raides ou parfois irréalistes), la finition (manque de détails ou bien détails trop simplistes ou faits à la va vite...), le découpage trop rigide... L’édition n’arrange pas grand-chose puisqu’on se retrouve avec un tramage régulièrement moiré et même quelques pixellisations de-ci de-là. Des débuts plus que moyens donc, mais vu le succès initial de la série, attendons de voir si la suite améliorera les choses.

voir la fiche officielle ISBN 9782820900128