parution 01 mai 2007  éditeur Casterman  collection Sakka
 Public ado / adulte  Thème Humour, Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Mondes décalés Shônen

Bobobo-bo Bo-bobo T1

Le légendaire Bobobo-bo Bo-bobo utilise ses poils pour lutter contre les sbires du malveillant empire Chauvekipeut qui a juré la perte des cheveux du monde entier. Un manga à l'humour (trop) décalé et au graphisme repoussant.


 Bobobo-bo Bo-bobo T1, manga chez Casterman de Sawai
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2007

L'histoire :

En l’an 300X, la terre est sous la domination de l’empire Chauvekipeut dont les sbires, les brigades capillo-tracteuses, traquent ceux qui osent encore avoir des cheveux. Un seul homme ose s’interposer et lutte contre ces infamies : le légendaire Bobobo-bo Bo-bobo, qui pratique, entres autres, le « Hanagé Shinken », l’art ancestral des poils de nez. Arrivant dans un village où les habitants sont en train de se faire arracher les cheveux, Bobobo-bo Bo-bobo décime la brigade présente et fait la connaissance de Beauty, une de ses fans qui décide alors de le suivre. Ainsi Bobobo-Bo Bo-bobo s’en va détruire le quartier général local des brigades où il affronte le commandant Chauvin, tout en distribuant des perruques afro à ses sous-fifres. Mais le combat semble tourner au désavantage de notre héros lorsque le gérant de ses narines décide de fermer boutique (!). Afin de terrasser Chauvin, Bobobo-bo Bo-bobo se sert alors du « Wakigé Shinken », l’art ancestral des poils d’aisselles. Il repart ensuite en voyage, accompagné de Beauty, afin de poursuivre son combat contre les brigades capillo-tracteuses…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Soyons francs, Bobobo-bo Bo-bobo c’est le royaume de l’absurde, où tout peut arriver à chaque instant. Ne cherchez pas une quelconque cohérence dans les délires complets de l’auteur, cherchez plutôt la parodie. Servie par un humour de bas étage, débile et très décalé mais trop souvent « too-much », cette série ne se prend définitivement pas au sérieux. Cet humour particulier est à réserver à un public réceptif à ce genre très spécial, car les autres ne décrocheront pas un seul sourire, voire même plutôt une larme de dépit. De plus, la série est desservie par un dessin spécialement moche et peu travaillé, avec un tramage pratiquement inexistant (la plupart des effets de remplissage étant réalisés avec des rayures faites à la main). L’auteur ne se soucis guère des proportions et des perspectives et le tout est à la limite de l’amateurisme. Si la série a connu le succès au Japon et a même donné naissance à une version animée d’une cinquantaine d’épisodes, l’éditer en France relève tout de même de la prise de risques.

voir la fiche officielle ISBN 9782203006515