parution 06 septembre 2017  éditeur Casterman  collection Sakka
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Aventure - Action, Fantastique - Etrange Seinen

Deathco T5

En pleine moisson, Deathko est capturée par Deevil, une vieille connaissance de Madame M. Torture et flashbacks sont au menu d'un cinquième tome très réussi.


 Deathco T5, manga chez Casterman de Kaneko
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2017

L'histoire :

Sur une route, une limousine contenant trois malfrats est entourée de voitures de police et roule à vive allure. Au loin, un énorme véhicule appartenant vraisemblablement à l'organisation approche à grande vitesse. Des types de cette dernière se trouvent même sur un pont juste au-dessus et mitraillent abondamment, provoquant l'arrêt du convoi. Alors que la situation se tend, deux des malfrats s'en prennent au troisième qui rétorque et les tue. Les membres de l'organisation s'approchent mais sont éliminés par un des policiers qui les abat sans aucune pitié, avant d'indiquer au voyou de monter expressément à bord du véhicule. Alors que leur trajet les fait prendre la direction d'un parc d'attractions, Deathko sort de l'ombre et tire un projectile qui touche la voiture. Le malfrat parvient à s'extirper de là et se cache dans des allées désertes mais qui subissent des tirs nourris de la part de la reaper. Alors qu'elle parvient à s'approcher de sa cible, Lee remarque que le policier n'est pas n'importe qui et ordonne à Deathko de fuir au plus vite. Trop tard, car si la moisson a été effectuée avec la mort du voyou, la reaper s'est faite capturer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dernièrement, Atsushi Kaneko semblait avoir perdu un peu de son inspiration sur Deathco, ses récits et ses dessins se faisant plus basiques et aussi moins surprenants. Avec ce cinquième tome, il remet les pendules à l'heure et nous embarque dès les premières pages dans un récit à la tournure bien différente. Si, depuis le début de la série, nous ne nous faisons aucune inquiétude pour Deathco, cette adolescente assassine, cette fois-ci nous la voyons en bien fâcheuse situation. En effet, celle-ci est kidnappée par une vieille connaissance de Madame M., et dire que la jeune fille va souffrir est un euphémisme ! Atsushi Kaneko est un malin car il continue ainsi de nous en apprendre un peu plus sur ses autres personnages via des scènes de flashbacks très efficaces. On accroche à la lecture, on est surpris par les rebondissements et on veut que la violence éclate au plus vite ! Nous plaçant sans nul doute dans la peau d'une Deathko à l’affût de la moindre erreur, nous ne lâcherons pas l'album avant la dernière page tournée. Deathco a repris du poil de la bête (hé hé) et le mangaka le prouve aussi avec un visuel bien pensé et toujours aussi soigné. Un volet qui nous en apprend plus sur les personnages et nous renvoie aux meilleurs moments de la série. Du tout bon !

ISBN 9782203101852