parution 25 août 2010  éditeur Casterman  collection Ecritures
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale, Roman graphique

Les années douces T1

En rencontrant par hasard son ancien professeur dans un café, Tsukiko apprend à redécouvrir le goût des choses simples dont celui de la vie. Une mise en bouche très classique pour ce nouveau Taniguchi.


Les années douces T1, manga chez Casterman de Kawakami, Taniguchi
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2010

L'histoire :

Tsukiko Omachi prend un verre et mange un morceau, un soir, dans un café qu'elle fréquente souvent, installée au bord du comptoir. Alors qu'on lui sert sa commande, le vieil homme assis à ses côtés commence à lui parler. Elle ne se rappelle pas de lui dans un premier temps. Elle se remémore juste qu'il a été son professeur par le passé… mais son nom ne lui revient pas. Elle l'appelle donc « le maître ». Après avoir partagé plusieurs flacons de saké, chacun rentre chez soi. En autre soir, Tsukiko retourne à son troquet et retombe par hasard sur son ancien professeur. Ensembles, ils discutent de choses simples et il leur arrive parfois de poursuivre la discussion autour d’un autre verre, dans un autre café, lorsque celui-ci ferme. Au fur et à mesure, ils en viennent à parler de choses plus intimes… Tsukiko est même invitée à boire quelques verres chez son maître. Le vieil homme évoque alors son épouse et certaines de ses petites manies, comme la conservation de nombreuses théières de train…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les amateurs de bande dessinées franco-belges ont depuis quelques années adoptés Jiro Taniguchi comme un des leurs auteurs étrangers favoris. Il faut dire que le créateur de Quartier lointain ou plus récemment de Mon année a généralement proposé des récits émouvants, avec une touche fantastique ou non, mais toujours de qualité. Avec Les années douces, le mangaka met en scène la rencontre de deux personnages. Tsukiko, une célibataire de 38 ans, et son ancien professeur, qui est à la retraite désormais, se rencontrent par hasard, un soir, dans un troquet. Par la suite, ils vont à plusieurs reprises se croiser, toujours de façon imprévue, et au fur et à mesure sympathiser. Basé sur le roman d'Hiromi Kawakami, le récit ne se distingue pas vraiment par ses rebondissements. Le rythme est très lent, mais Taniguchi réussit à installer un jeu assez intéressant entre les personnages. En racontant les nombreuses petites choses qui procurent le bonheur d'une vie, le mangaka essaie d'être émouvant et il y arrive. Il manque toutefois un petit quelque chose à ce one-shot pour faire partie de ses meilleurs productions. Heureusement, ses dessins toujours impeccables montrent une fois encore l'étendue de son talent. Espérons que la suite des Années douces ne dévoile pas de nouveau un Taniguchi en pilote automatique…

voir la fiche officielle ISBN 9782203029750