Skip beat ! T23, manga chez Casterman de Nakamura ©Casterman édition 2012

Skip beat ! T23

Poussée dans les escaliers par Chiori, Kyôkô est blessée au poignet. Toutefois, elle ne dénonce pas son agresseur mais va se venger sur le tournage. Un volume absolument passionnant !

L'histoire : Poussée du haut des escaliers, Kyôkô a le temps de se retourner dans sa chute et de sourire en voyant que Chiori est son agresseur. Pendant que cette dernière s’enfuit, Hikaru est en bas des escaliers et tente de rattraper Kyôkô. Seulement, celle-ci fait des roulés-boulés improbables et finit par atterrir au sol. Là, elle trouve une boulette de papier et, en la dépliant, lit la phrase « pourquoi Mio n’a pas tué sa carrière ? ». Kyôkô demande alors à Hikaru de ne surtout pas parler de cet incident à qui que ce soit car cela sera « plus marrant ». En voyant le sourire inquiétant qu’arbore la jeune femme, Hikaru ne peut qu’accepter... De son côté, Chiori est paniquée car elle sait qu’elle aura des ennuis une fois qu’elle sera dénoncée. Le lendemain sur le tournage, Kyôkô annonce être blessée au poignet mais ne dénonce pas Chiori. En revanche, elle explique que, pour une meilleure cohérence du scénario, son personnage de Natsu ne devrait pas se salir les mains et que celui de Chiori, c’est-à-dire Yumika, devrait s’adonner aux brimades à sa place...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  On avait laissé Kyôkô où moment où Chiori la poussait dans les escaliers. Si on est rassuré de voir que la jeune femme ne s’en sort qu’avec une douleur au poignet (mais qui devrait toutefois avoir son importance plus tard), la situation qui en découle entre les deux actrices prend une tournure absolument passionnante. En effet, Kyôkô ne dénonce pas son agresseur mais, toujours dans la peau de son personnage, en profite pour utiliser Chiori comme larbin et la forcer à extérioriser sa haine. Les deux demoiselles vont se livrer bataille et leur colère va leur permettre de sortir des choses dont elles ignoraient elles-mêmes l’existence : on est de fait captivé par ce duel aussi inhabituel qu’intense. Les regards des protagonistes sont très expressifs et on est complètement subjugué par les émotions dégagées : à l’instar des personnages secondaires, on est soufflé par leur jeu et on ne peut qu’assister d’un air impuissant et terrifié ce qu’il se passe. Le dernier chapitre allège quant à lui le ton avec la Saint-Valentin qui débute, l’occasion pour les groupies de Ren de lui envoyer plein de chocolats, et pour Kyôkô de pester encore plus. Très intense, ce nouvel opus est donc absolument captivant, peut-être même le plus passionnant de la série jusque-là !

  • scénar dessin


29 août 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.75-5% = 6.41

sur


 Skip beat ! T23, manga chez Casterman de Nakamura ©Casterman édition 2012

29 août 2012

Casterman

Sakka

voir la fiche officielle

9782203050709

ado / adulte

Humour, Sentimental

Shôjo

scénariste
dessinateur
 

Skip beat ! série en cours en France
31 albums parus
série en cours au Japon
Titre en VO : Skip Beat!
32 albums parus Nos chroniques dans cette série :