parution 01 septembre 2006  éditeur Delcourt  collection Akata Také
 Public enfant / ado / adulte  Thème Chronique sociale, Shônen

Beck T13

Alors que leur tournée aux US est au plus bas, Beck regagne espoir avec le retour de leur guitariste de génie, Ryûsuke. Un tome chargé en rebondissements, comme Harold sait si bien les faire.


 Beck T13, manga chez Delcourt de Sakuishi
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire de la série :

Yukio Tanaka est un collégien tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Même son nom est si commun qu’une amie d’enfance l’a surnommé Koyuki, pour éviter toute confusion avec des homonymes. Il se retrouve dans le même collège que cette dernière, dénommée Izumi, après l’avoir perdue de vue 2 ans plus tôt. Alors que Koyuki n’a d’oreilles que pour les « idoles » (chanteuses pop japonaises), Izumi va l’introduire au rock et au monde des live houses (petites salles de concert). Pour Koyuki, cette excursion dans l’univers rock va être une révélation. Il y rencontre Ryûsuke, ex-guitariste d’un groupe devenu célèbre dans tout le Japon peu après son départ : Dying Breed. Ce virtuose de la guitare rôde dans les live houses, dans l’espoir de constituer « LE groupe », celui qui le portera au sommet. Il va inciter Koyuki à se mettre à la guitare, allant jusqu’à lui prêter un de ses précieux instruments. Koyuki rencontrera également Maho, la sœur de Ryûsuke, avec qui il se liera d’amitié. Elle va découvrir que Koyuki est aussi très doué pour le chant, suffisamment pour intéresser son frère…

L'histoire :

Rien ne va plus dans la tournée de Beck aux US en première partie des F.V.E.. Non seulement ils enchaînent les concerts catastrophiques, sans aucune énergie, mais en plus le leader des F.V.E. a décidé d'apporter une fin précipitée à leur collaboration. Mais voilà que Chiba fini par faire le même rêve que les autres membres du groupe : il se voit au milieu de stars du rock à la fin d'un festival. A l'exception près qu'on lui donne en plus rendez-vous à la tombe d'Hendrix. Croyant dur comme fer à ces signes, Koyuki pousse les autres membres du groupe à y aller. Et quelle n'est pas leur surprise d'y rencontrer Ryûsuke ! Le moral du groupe est déjà bon alors qu'une surprise supplémentaire les attend : Maho, sœur de Ryûsuke et « amoureuse » de Koyuki, est venue leur prêter main forte. Bref, tout semble aller bien dans le meilleur des mondes... Si ce n'était cette habitude qu'a Ryûsuke à lâcher son groupe dans les pires moments ! Eh oui, voilà que Beck doit encore une fois remonter sur scène amputé de son excellent guitariste. Et cette fois il s'agit de Seattle, la scène réputée la plus select des US. Beck survivra-t-il à cette tournée ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voilà déjà 13 tomes que Beck rythme la scène manga française ! La série n'a pas perdu en émotions depuis le premier tome, on suit toujours avec autant de plaisir les déboires de ces jeunes musiciens japonais. Le scénario correspond en général à une alternance de phases où tout va mal avec des moments de gloire éphémères. Le tout évolue dans différents contextes, selon la progression du groupe. Ici, ils sont en tournée aux US, ce qui est l'opportunité pour l'auteur de présenter le fonctionnement de la scène américaine. C'est d'ailleurs très amusant de découvrir à travers ce tome quelques stéréotypes qu'ont les japonais sur les américains... Voire par exemple l'exclamation du leader des F.V.E. quand Beck est au mieux de sa forme : « On pourrait croire qu'ils sont américains ». Les dessins de Harold Sakuishi ont beaucoup progressé depuis le début de la série. Les visages sont plus ronds, les caricatures sont utilisées avec plus de parcimonie, on sent que l'auteur est maintenant à l'aise avec ses personnages. Si on est encore loin du chef d'œuvre graphique, Beck reste néanmoins un manga extrêmement amusant à lire. Et c'est surtout le manga le plus rock du moment !

voir la fiche officielle ISBN 9782756001784