parution 16 mai 2012  éditeur Delcourt  collection Akata Gingko
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Seinen

Coq de combat – réédition T4

Ryô décide de tester son niveau face à de vrais spécialistes en art-martiaux et découvre ses limites, tandis qu’une productrice tv le remarque et veut le manipuler pour son compte... Les développements continuent dans une voie vraiment intéressante.


 Coq de combat – réédition T4, manga chez Delcourt de Hashimoto, Tanaka
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2012

L'histoire :

Après avoir fait un cauchemar où il revit de manière horrible l’assassinat de ses parents, Ryô trouve Tôkichi dans sa chambre. Ce dernier est venu lui donner l’adresse d’un host club où se trouverait sa sœur Natsumi et le jeune homme s’y rend aussitôt. Seulement, il est déjà trop tard : Natsumi s’est fait la malle il y a peu en laissant une dette énorme derrière elle... Peu de temps après, Ryô remarque qu’il a plus de mal lorsqu’il se bat contre de petites frappes. Il demande alors à Tôkichi de lui rendre un service : lui trouver un spécialiste en arts-martiaux à affronter afin qu’il puisse tester son niveau réel. L’homme sélectionné quelques temps après par Tôkichi est videur dans un bar à prostituées et a terminé 3ème à un tournoi de karaté banryû-kai dans sa jeunesse. Ryô se rend au bar en question et consomme avant de faire mine de partir sans payer. Evidemment, le videur intervient et Ryô lui fait immédiatement comprendre qu’il est venu pour l’affronter. Le combat commence, et le premier échange de coups en dit déjà long sur les adversaires : le videur a bloqué ou esquivé tous les coups de Ryô, ce qui prouve qu’il est vraiment expérimenté, et ce dernier reconnaît quant à lui le style banryû-kai de Ryô. Le jeune homme lui apprend alors que c’est Kurokawa qui le lui a enseigné, et le videur comprend qu’ils vont donc se battre sérieusement. Le choc va être rude pour Ryô qui va rapidement atteindre ses limites...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le volet précédent passait un cap dans la violence et développait les bases du scénario après l’introduction des deux premiers volets. On attendait donc de celui-ci qu’il continue sur cette lancée et nous emmène plus loin dans le vif du sujet, et on n’est pas déçu. Après avoir rapidement reparlé de la recherche de la sœur de Ryô, le scénariste aborde la seconde prise de conscience du jeune homme lorsqu’il décide de tester sa force face à de vrais combattants expérimentés. Là, Ryô se rend compte qu’il s’est laissé aller à force de ne tabasser que des petites frappes et de négliger son entraînement. Dans le même temps, il découvre également le fossé qui le sépare des hommes qui sont actuellement au sommet de son style de karaté, tandis que la productrice qui œuvre pour développer l’ultimate fight au Japon va le remarquer et ourdir un plan pour l’utiliser à son profit : pour mettre en avant la star qu’elle veut que le public soutienne, il lui faut un adversaire que tout le monde détestera... Ce développement est vraiment intéressant et promet encore pas mal de noirceur pour la suite. Qui plus est, l’histoire avance encore une fois assez vite, et Ryô fait déjà son entrée dans le monde des combats officiels à la fin de ce tome. A l’instar du volet précédent, le scénariste utilise toujours des ficelles encore un peu trop grosses, mais cela passe déjà mieux. Probablement dû à la plus grande présence de face-à-face sérieux, les planches sont quant à elles plus percutantes que précédemment, tout comme les combats sont plus intéressants. Par contre, on est assez déçu par cette réédition dont la qualité d’impression laisse à désirer. C’est bien simple : le tramage est moiré sur chacune des planches ! Le volet suivant sera probablement celui où Ryô passe du milieu de l’ombre à celui de la lumière des projecteurs et on a d’ores et déjà hâte de voir comment.

voir la fiche officielle ISBN 9782756033020