parution 18 mai 2005  éditeur Delcourt  collection Akata Gingko
 Public ado / adulte  Thème Sport - Baston, Aventure - Action Seinen

Coq de combat T11

Le coq est mal en point, mais habitué aux enfers il arrivera à prolonger sa survie le temps d'un tome. Suite donc de cette oeuvre extrêmement violente, dérangeante autant que passionante !


 Coq de combat T11, manga chez Delcourt de Hashimoto, Tanaka
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire de la série :

Ryô Narushima avait tout de l’adolescent japonais modèle. Mais le jour de ses 16 ans, voilà que quelque chose au fond de lui le pousse à commettre l’impensable : Armé d’un couteau, il se libère de l’étau parental dans un bain de sang. L’auteur de l'ignoble double parricide est condamné à payer pour ses crimes dans des enfers autrement connus comme maison de correction. Là-bas, il découvrira les pires facettes du genre humain. Traité d’abord en objet sexuel par son camarade de cellule, puis transformé en victime par les autres prisonniers qui le jugent monstrueux, les souffrances et mortifications sont son lot quotidien. Son équilibre psychologique ne tient plus qu’à un fil lorsqu’il découvre le karaté. Enseigné par un autre prisonnier à l’allure inquiétante, cet art martial va devenir sa seule voie de secours. Les débuts sont durs, son corps étant loin de l'idéal athlétique, mais le physique comme l’esprit s’endurcissent avec le temps… Les enfers ne le quitteront plus mais il sera préparé à tout endurer et à survivre par la force de ses poings.

L'histoire :

C'est la suite de l'exténuant combat entre Ryô et Naoto. Alors qu'à la fin du tome précédent Naoto menait la danse, la situation est sur le point de subir un revirement. Ryô qui pourtant tient à peine sur ses jambes réussit à percer la défense de son adversaire. Malgré l'inefficacité de ses coups, le fait qu'ils atteignent le poids lourd laisse tout le monde béat. Mais le succès est de courte durée et quand Naoto dépasse le stade de la surprise, il perce à jour les raisons de ce changement : Ryô a tellement perdu en vue qu'il ne peut placer ses coups, du coup il est imprévisible. Tout cela permet à Ryô d'être encore débout au dernier round. Epuisé et blessé, il est au moins convaincu que son adversaire n'est pas invincible. Ce regain de confiance en lui, avec les conseils de son coach, lui permettent de mettre en place une nouvelle stratégie. Jusque-là il s'était battu de manière conventionnelle, alors que son grand avantage sur son adversaire est son expérience dans le combats de rue et la survie à tout prix. Lorsque Naoto essaie de placer son direct de la victoire, Ryô transforme le coup en opportunité : il place un coup de boule qui brise la main du champion. Ryô peut alors pour la première fois dominer dans le ring. Mais le champion ne s'avère pas battu pour une simple main brisée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Attention, cette série n'est pas à mettre entre toutes les mains ! Coq de combat est un seinen qui nous permet de voir des aspects ultra-violents de notre monde. Le "héros" de la série est un personnage troublé psychologiquement qui ne cesse d'avoir des cauchemars les yeux ouverts. On ne sait comment se situer par rapport à lui, parfois choqués par son comportement, on se surprend aussi à souhaiter qu'il s'en sorte... Après tout, malgré tous ses crimes Ryô est aussi une victime. Le graphisme est à la hauteur de l'histoire, sombre, noir et violent. La physionomie des personnages est superbement rendue, on ressent toute la tension du ring dans ce tome. Toutefois, et c’est dommage, le combat s’éternise un peu. Il reste passionnant, certes, mais commencé au tome 9, il n’est toujours pas terminé, alourdissant un peu cette série pourtant excellente dans son genre.

voir la fiche officielle ISBN 9782847894806