parution 06 décembre 2006  éditeur Delcourt  collection Akata Fumetsu
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Chronique sociale, Fantastique - Etrange Seinen

Demain les oiseaux

Que serait l'humanité si les oiseaux devenaient l'espèce dominante sur Terre ? En partant de cette idée farfelue, Tezuka nous livre un récit passionnant et passionné. Il n'épargne aucune critique à l'homme, l'irresponsable maître des lieux actuel.


Demain les oiseaux, manga chez Delcourt de Tezuka
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Les humains, sûrs de leur suprématie, ne l'ont pas vu venir. Du jour au lendemain, les oiseaux se sont mis à incendier leurs propriétés. Cela a été d'abord le cas de quelques pavillons isolés. Mais la déferlante d'un escadron de corbeaux pyromanes au Japon n'a plus laissé planer de doute : Entre les humains et les oiseaux, c'était la guerre. Si les humains avaient l'avantage technologique, les oiseaux dominaient naturellement les airs et attaquaient en grand nombre. Il faut dire que depuis qu'ils ont développé une conscience, les oiseaux prennent beaucoup mieux soin de leurs œufs et leur nombre n'a cessé de croître. Rapidement, l'issue des combats apporte la victoire au peuplé ailé. Les humains sont réduis à la condition d'esclaves, leur habilité étant grandement appréciée par les nouveaux maîtres du monde. Cependant, les oiseaux reproduisent peu à peu les même schémas que les sociétés humaines : Religion, mode, castes et argent deviennent autant de sujets de dispute que des enjeux dans les guerres de pouvoir entre les différents clans et races. Hommes ou oiseaux, la Terre semble être condamnée à être le théâtre des inepties des races soi-disant évoluées.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Que du bonheur ! Retrouver un manga d'Osamu Tezuka au meilleur de sa forme et dont l'histoire se conclut en un tome, cela ne pouvait pas en être autrement ! L'auteur y traite ses sujets fétiches : écologie, horreurs de la guerre, hypocrisie des mœurs et des politiques... La dominance des oiseaux lui permet de jouer du miroir déformateur, nous confrontant à nos propres erreurs tout en nous plaçant dans le rôle des victimes. La variété des thèmes et le découpage de la trame en petites intrigues plus ou moins indépendantes en font une œuvre accessible et amusante. Les dessins de Tezuka supportent ce merveilleux récit de ses traits ô combien classiques. Les personnages caricaturaux, chers à l'auteur, sont parfois trop présents et l'humanisation des traits des oiseaux semble parfois hasardeuse – les « cheveux », par exemple, apparaissent très vite. Mais le tout déborde d'expressivité et de dynamisme, ce qui compense largement le style désuet. Avec une conclusion pleine d'humour en un tome, ce manga devrait faire le bonheur de ceux que Tezuka a déjà conquis ou, à défaut, être une excellente opportunité pour vous laisser séduire.

voir la fiche officielle ISBN 9782756006727