parution 11 septembre 2013  éditeur Delcourt  collection Akata Sakura
 Public enfant / ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale Shôjo

Gokinjo, une vie de quartier T1

Mikako a toujours considéré son ami d’enfance Tsutomu comme un singe mais va revoir sa position lorsque celui-ci se met à sortir avec une superbe jeune femme surnommée Body-ko. Une édition deluxe surtout destinée aux néophytes.


 Gokinjo, une vie de quartier T1, manga chez Delcourt de Yazawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2013

L'histoire :

Mikako, une lycéenne à l'Académie artistique Yazawa, rêve d'ouvrir une chaîne de boutiques de mode à son nom. Tsutomu, son ami d'enfance et voisin de palier, fréquente lui aussi le même lycée. Jusque-là inséparables, les choses se compliquent avec l'âge des premiers amours, qui approchent à grands pas. Tsutomu a toujours plu aux filles, et c'est un choc pour Mikako que de découvrir que « Body-ko » a elle-aussi des vues sur son ami. Choc légitime quand on sait que « Body-ko » est le surnom donné par les lycéens à la dernière Miss Yazawa en hommage à son corps de rêve. Mais la pauvre Mikako n'est pas au bout de ses surprises : Tsutomu accepte de sortir avec « Body-ko », ce qui dévaste littéralement Mikako...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bénéficiant ici d’une version deluxe regroupant les volumes par deux, Gokinjo, une vie de quartier revient nous dévoiler les troubles amoureux de lycéens d’une école de stylisme. Du côté du scénario, l’histoire ne semble pas exceptionnelle puisqu’il s’agit de relations amoureuses, d’amis d’enfance qui s’éveillent à l’amour et de jalousie. Pourtant, Ai Yazawa parvient à nous proposer une palette de portraits sympathiques, les personnages faisant preuve d’une certaine maturité, d’un peu de naïveté et toujours d’un petit côté décalé qui les rend tous attachants. Du coup, on se lie d’affection rapidement pour tout de ce petit monde. En ce qui concerne les dessins, on remarque que les protagonistes sont tous habillés de façon très soignée et fashion ; rien de plus normal pour des étudiants en stylisme ! Les planches sont relativement bien fournies et, malgré l’âge de la série, le style de l’auteur est déjà travaillé et personnel. En outre, contrairement à la première édition, celle-ci propose des pages couleurs en illustration de chaque début de chapitre et une galerie de dessins en fin de volume, ce qui devrait plaire aux fans de la série (et/ou de l’auteur). Néanmoins, ceux qui connaissent déjà le titre regretteront qu’il ne s’agisse là que du seul point supplémentaire par rapport à la première version. Bref, bienvenue aux nouveaux ; pour les autres : à vous de voir...

voir la fiche officielle ISBN 9782756026824