parution 01 septembre 2008  éditeur Delcourt  collection Johin
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Erotique Jôsei

Jornada

Découvrez cinq aventures coquines et bordeline et autant de relations réprouvées par la morale. Un recueil malsain et sans intérêt.


Jornada, manga chez Delcourt de Onozucca
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

  • Mon serviteur : Fukami s’est vu confisqué ses affaires et doit venir les récupérer le samedi en uniforme chez sa professeur. Seulement, il ne s’attendait pas à être séquestré par la jeune femme…
  • La séparation : Alors qu’elle quitte le travail pour rejoindre son petit ami, Yuka se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un collègue…
  • Secret de vacances : Une bande de préadolescents court pour se rendre à la piscine mais l’un d’eux tombe par terre et se blesse légèrement. Une jeune femme lui propose alors de venir avec elle pour manger une glace avant de le ramener chez elle pour « s’en occuper »…
  • Adieu et adieu : Kae passe énormément de temps auprès de son cousin dont elle est amoureuse et espère coucher avec lui, mais celui-ci est attiré par sa gouvernante…
  • Touffe : Une jeune fille se fait kidnapper par un violeur qui lui bande les yeux et la séquestre chez lui pendant plusieurs jours. Non seulement, il l’oblige à coucher avec lui, mais la demoiselle doit également faire ses besoins dans une boîte à bento

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    Après Nico says (chez Delcourt également), entre autres, voici un nouveau recueil de nouvelles coquines de Kahori Onozucca et, une fois de plus, les histoires présentées sont glauques et malsaines. En effet, non seulement il n’y a que des viols et des rapports imposés, mais, en plus, toutes ces relations sont interdites par la loi et la morale : séquestration et esclavagisme sexuelle, détournements de mineur… Si quelques-unes trouvent une vague justification dans le tourment des protagonistes, la plupart sont inutiles et les propos complètements risibles des personnages rendent les intrigues lamentables (la dernière, « Touffe », est d’ailleurs un must à ce niveau là). De plus, les dessins laissent eux aussi à désirer et l’ensemble manque de soin : les personnages sont mal proportionnés et ont constamment des têtes d’ahuris, les décors et le tramage sont presque inexistants, et les cases sont souvent vides. Quant aux scènes de sexe, celles-ci sont explicites mais manquent de fluidité. Bref, sous prétexte de montrer des « fantasmes […] bordeline » (dixit l’éditeur), ce one-shot est un bel exemple de perversité malsaine et inutile, tout comme lui.

    voir la fiche officielle ISBN 9782756009483