parution 01 juin 2007  éditeur Delcourt  collection Akata Samouraï
 Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action Gekiga

L' âme du Kyudo

Récit historique sur une épreuve de tir à l'arc devenue une mode à l'époque du Japon médiéval. Une intrigue maîtrisée qui expose forces et faiblesses du code d'honneur des samouraïs.


L'âme du Kyudo, manga chez Delcourt de Hirata
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire :

Ce manga retrace l'histoire de l'épreuve du Tôshiya. Celle-ci apparu au Japon au début du XVIIème siècle, lorsque un samouraï réussi l'exploit de tirer une cinquantaine de flèches à travers la galerie d'un temple. Toute la difficulté de l'épreuve consistait à ajuster son tir pour qu'il ne touche pas l'auvent ni le sol de la galerie longue de plus de 120 mètres. Très vite, le Tôshiya devient une mode. L'épreuve devient une compétition entre les seigneurs de fief, voyant les triomphes des clans adverses comme autant d'affronts à leur honneur. Du coup, les participants à l'épreuve ne peuvent accepter la défaite, ce serait perdre la face. L'échec au Tôshiya est alors accompagné du suicide rituel, le seppuku. L'histoire nous amènera à accompagner les mésaventures de Kanza, samouraï de basse classe propulsé dans le monde du Tôshiya suite à un malheureux accident. En l'accompagnant on découvre les coulisses d'une pratique extrême de la maîtrise du tir à l'arc, cet art connu sous le nom de Kyudo au Japon.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Honneur et persévérance. Ces deux valeurs, chères aux japonais, sont exposées dans ce manga dans un contexte extrême. Ce qui a le mérite de mettre à nu les situations absurdes auxquelles elles peuvent nous conduire. Si l'histoire de L'âme du Kyudo est celle d'hommes se surpassant avec bravoure, c'est aussi celle d'un combat cupide entre seigneurs médiévaux. Hiroshi Hirata réussi à retranscrire ces deux facettes du Tôshiya avec talent. Contrairement à Satsuma, ici il crée une ligne narrative forte qui accroche le lecteur jusqu'au dénouement de l'histoire. Ses dessins sont tout aussi réussis. Méticuleux, attentif au détail – exceptés les visages caricaturaux de quelques quidams – son style a la précision qui sied à l'art du Gekiga. L'âme du Kyudo, dans cette belle édition, constitue un excellent cadeau pour ceux qui s'intéressent à l'histoire ou à la culture japonaise.

voir la fiche officielle ISBN 9782756006307