parution 01 mars 2007  éditeur Delcourt  collection Akata Sakura
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Lovely complex T1

Koizumi la grande perche et Ootani le minus, tous deux complexés par leur taille, vont passer de la chamaillerie permanente à la coopération afin de trouver l’âme sœur. Premier tome d’une série classique mais amusante.


 Lovely complex T1, manga chez Delcourt de Nakahara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire :

Koizumi et Ootani ont tous les deux un problème : la première est bien trop grande et le second trop petit. Etant dans la même classe, tout le monde les surnomme les « All Hanshin Kyojin », qui est le nom d’un duo de comique japonais aux mêmes particularités que nos deux lycéens. Les jeunes gens passent en effet leur temps à se quereller pour des broutilles, ce qui amuse souvent le reste de leurs camarades. Alors que les vacances d’été commencent, Koizumi doit se rendre aux cours de rattrapage car sa manie de jouer aux jeux vidéo toute la nuit la fait souvent somnoler dans la journée. Elle y tombe malheureusement sur Ootani, lui aussi présent car il est tout simplement mauvais élève. Ils se disputent encore lorsqu’un élève qu’elle ne connaît pas, Suzuki, fait son apparition et c’est le coup de foudre pour Koizumi. Ootani ayant tout de suite remarqué les sentiments de la jeune fille, il lui fait alors une proposition : il lui arrange le coup avec Suzuki et en échange, elle s’occupe de le mettre en relation avec son amie Tanaka. Commence alors pour les deux compères une coopération inattendue…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au bout de 5 pages, on a compris que Lovely complex ne révolutionnera pas le genre, et l’on sait déjà que les héros finiront ensemble. Mais le tout est traité de manière agréable et plutôt drôle, et se lit sans décrocher et avec le sourire. Les effets comiques font mouche, les personnages sont attachants, et leurs péripéties sont à la fois super classiques et originales, car revisitées à la lueur des complexes des deux jeunes gens. Le graphisme est un classique de ce genre de production : trait fin, cases aérées mais sans être vides, ambiance djeuns à la mode avec des tenues qui changent toutes les 2 minutes... Le découpage est assez dynamique et le résultat final est plutôt frais et plein d’énergie. On passe donc un bon moment mais, arrivé à la fin du volume, on s’interroge néanmoins sur la manière dont la série va pouvoir se renouveler au fil des nombreux tomes prévus, vu qu’on a l’impression que le couple Koizumi / Ootani sera formé au maximum d’ici deux ou trois opus. Mais les séries qui durent au Japon sont celles qui sont plébiscitées par le public, et on peut donc espérer que la série ne s’essouffle pas trop vite. On attend de vérifier ça dans les volumes suivants !

voir la fiche officielle ISBN 9782756005478