parution 01 novembre 2007  éditeur Delcourt  collection Akata Sakura
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Lovely complex T5

Kozumi s'est fait jeter par Ootani mais va prendre sur elle pour tenter d'oublier ses sentiments. Un volume aussi drôle qu'émouvant.


 Lovely complex T5, manga chez Delcourt de Nakahara
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2007

L'histoire :

En apprenant qu’Ootani a jeté Koizumi, la meilleure amie de cette dernière, Nobuko, décide de faire passer un mauvais quart d’heure au jeune homme et commence à lui mettre une raclée. Elle lui laisse une chance d’expliquer les raisons de son refus mais Ootani, plutôt maladroit, effectue une comparaison douteuse entre des légumes et un crabe poilu ce qui attise la colère de la demoiselle. Le soir, Nobuko s’excuse auprès de Koizumi de l’avoir poussée à faire sa déclaration, mais cette dernière ne lui en veut absolument pas. Au contraire, elle estime avoir pris sa décision toute seule et remercie Nobuko de l’avoir encouragée. Le lendemain, pendant la journée libre, Koizumi se rend compte qu’elle a perdu son portefeuille et Ootani l’aide à le chercher. Devant tant de gentillesse, la jeune fille se met à pleurer, ce qui déroute Ootani. Mais le chagrin tourne court quand le jeune homme aperçoit leur chanteur préféré : Omibouzu ! Koizumi aimerait trouver un prétexte pour lui parler et, le hasard faisant bien les choses, le chanteur tient dans sa main le porte-monnaie de Koizumi qu’il avait trouvé par terre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Encore une fois, c’est le côté shôjo qui prédomine dans ce volume avec le chagrin d’amour de Koizumi. Cette dernière tente de reprendre le dessus mais ce n’est jamais facile quand on a le cœur brisé et qu’on souhaite rester ami avec la personne qui vous a rejeté. Heureusement, les nombreux gags permettent à l’histoire de ne pas prendre une tournure lacrymale et de conserver son côté comique. Car c’est cela la force de Lovely complex : allier l’humour et les sentiments de façon légère et agréable. Cette alternance se fait naturellement et l’attitude ambigüe d’Ootani pourrait bien nous réserver des surprises par la suite. Petit détail sympathique : les fiches techniques de personnages principaux en fin de volume pour en savoir plus sur tout ce petit monde. Quant aux dessins, ceux-ci sont toujours plaisants, avec des personnages expressifs et ayant chacun leur propre style vestimentaire, les uniformes étant peu revêtus. Les décors sont souvent remplacés par du tramage et le style épuré nous rend la lecture agréable. On attend donc la suite des péripéties de ce duo tantôt comique tantôt touchant.

voir la fiche officielle ISBN 9782756006840