parution 01 décembre 2008  éditeur Delcourt  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Lovely complex T11

Risa s’est enfin réconciliée avec Ootani, et Nobu organise un nouvel an avec tout le groupe. Un volume un peu décevant.


 Lovely complex T11, manga chez Delcourt de Nakahara
  • Notre note Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

Nobu, Seiko et Risa sont dans un café et les deux premières sont en train de taquiner la troisième qui s’est finalement réconciliée avec Ootani. Le nouvel an approchant, Nobu souhaite organiser une soirée pour qu’ils fassent le compte à rebours ensemble et Risa accepte, même si elle doute que son petit ami viendra. Le soir même, Risa regarde son téléphone et, comme il est tard, hésite à appeler Ootani. Comme s’il avait lu dans ses pensées, ce dernier lui téléphone et lui demande de sortir un instant de chez elle. Il est venu lui faire une surprise et lui a apporté un gâteau Spider-man pour la remercier de ses encouragements. Risa en profite pour l’inviter à fêter le nouvel an avec leurs amis et le jeune homme accepte. Le lendemain au travail, Risa est de très bonne humeur mais sa joie est interrompue lorsqu’elle voit Kohori assis dans un coin avec une mine sombre. La demoiselle va alors lui parler et s’excuse de s’être éclipsée pendant la soirée de Noël. En entendant cela, le jeune homme semble traumatisé et se met à trembler de tout son être…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Maintenant que nos deux tourtereaux se sont remis ensemble, leur histoire reprend son rythme normal : ils se chamaillent pour des broutilles et finissent toujours par se réconcilier. Comme il ne se passe rien de vraiment intéressant entre eux, le couple est mis de côté et c’est la relation entre Nobu et Nakao qui est mis à l’honneur. En effet, sans prévenir, la demoiselle décide de partir vivre avec sa grand-mère à Hokkaido : non seulement sa décision est très étonnante et sa motivation bidon, mais la réaction de son petit ami n’est pas crédible pour deux sous (c’est à peine s’il se rend compte qu’il tombe dans les escaliers). On en profite pour préciser que, si la jeune fille et son amie se percent elles-mêmes les oreilles, on déconseille bien entendu à tout le monde de faire de même (merci les risques d’infections !). De leur côté, les dessins se sont quelque peu améliorés en ce qui concerne le découpage et l’ensemble est toujours très correct même si les décors sont quasiment absents : personnages très expressifs avec des tenues à la mode, tramage abondant et soigné, trait fin… Au final, ce tome est décevant de par son scénario et on espère que les prochains volumes retrouveront la qualité du début.

ISBN 9782756006901