parution 01 juin 2008  éditeur Delcourt  collection Johin
 Public ado / adulte  Thème Historique, Chronique sociale Jôsei

Pékin, années folles T2

La Comédie des sentiments

La plupart des femmes de l'entourage de Cai-Pin doivent subir des mariages forcés et vivre en concubinage. Suite et fin de ce diptyque assez agréable.


 Pékin, années folles  T2 : La Comédie des sentiments (0), manga chez Delcourt de Sumeragi
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :


- Le cœur d’une jeune fille : Le grand-père de Cai-Pin lui apprend qu’elle a un fiancé dont elle ignorait l’existence et que celui-ci a décidé de lui rendre visite. Refusant l’idée de ce mariage, la demoiselle décide de fuguer chez une amie...
- Un matin de neige : Le général Wang a repéré la jolie Jin-Hua dans la rue et a décidé d’en faire sa nouvelle femme. Désespérée, la jeune fille est en pleurs lorsque la première femme du général vient la chercher...
- La berceuse : E-Huan a piqué le chameau en peluche de son petit frère mais ne se fait pas gronder pour autant : sa mère fait comme si elle n’existait pas...
La voix de l’aube : Ayant besoin d’argent pour vivre, Dan-Niang accepte de poser nue pour un groupe d’étudiants uniquement composé d’hommes...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une première partie consacrée au théâtre, ce recueil nous livre cette fois-ci des nouvelles sur le thème du mariage forcé et du concubinage et, comme dans le tome précédent, toutes les histoires sont liées de près ou de loin à un personnage particulier, Cai-Pin dans le cas présent. A travers les émotions de la demoiselle et les réactions de ses amies, l’auteur décrit délicatement les sentiments des femmes, de celles qui acceptent de se soumettre à celles qui décident de se rebeller. Au premier abord, les nouvelles sont toujours un peu les mêmes (une jeune femme ne veut pas épouser celui que sa famille lui a choisi) mais la tournure des évènements ainsi que les motivations des personnages sont toutes différentes et ce sont ces divers points de vue qui rendent le récit intéressant. Les dessins sont toujours de bonne facture mais les décors auraient gagné à être plus présents. Le style est en effet très épuré, mais les personnages sont expressifs et le tramage est correct. En bref, ce recueil est assez agréable et on espère découvrir bientôt d’autres titres de Natsuki Sumeragi.

voir la fiche officielle ISBN 9782756011684