parution 23 novembre 2005  éditeur Delcourt  collection Akata Gingko
 Public ado / adulte  Thème Historique, Chronique sociale Gekiga

Satsuma, l'honneur de ses samouraïs T6

Dernier tome du récit des souffrances et humiliations subies par les samouraïs de Satsuma. Des tranches de vies bien grises, des images fortes et belles mais malheureusement perdues dans une trame décousue.


 Satsuma, l'honneur de ses samouraïs T6, manga chez Delcourt de Hirata
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2005

L'histoire :

Les samouraïs de Satsuma, mobilisés par un shogounat craintif, travaillent à l'aménagement des 3 fleuves dont les crues ravagent annuellement le pays. Rabaissés au rang de mains d'oeuvre, ruinés par les coûts de la vie loin du fief, l'honneur brisé des samouraïs de Satsuma ne semble pas suffire au shogounat. En effet, ce dernier veut bien plus que cela, il veut s'assurer que le fief ne se soulèvera pas contre son pouvoir. Pour cela, il redouble d'ingéniosité et des agents veillent à ce que les paysans développent une haine farouche contre les samouraïs venus les aider. Tout d'abord, un violeur en série souille les vierges en laissant des pistes portant à croire que les crimes sont commis par ceux de Satsuma. Ce stratagème va permettre de restreindre encore plus les libertés des samouraïs, les acculant physiquement et psychologiquement. Vient ensuite un plan diabolique pour ruiner encore plus les réserves du fief. Sous prétexte de veiller à ce que les viols ne se produisent plus, le shogounat impose au fief l'achat d'au moins 200 femmes pour assouvir les « besoins » de leurs samouraïs. Les groupes d'une dizaine de samouraïs se retrouve alors à partager une même femme, ce qui provoque des nouvelles crises. Mais certains arrivent encore à faire la part des choses...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Allons au fond des choses : Satsuma est un manga qui déçoit. Ce 6ème volume met certes fin à une série aux qualités graphiques au dessus de la moyenne, mais son scénario manque cruellement de cohérence globale pour en faire un chef d'oeuvre. Dommage, car le premier tome laissait présager une excellente série ! L'auteur a pris le parti de raconter plusieurs épisodes du quotidien de ces samouraïs, dont certains sont toutefois hypothétiques. Bout à bout, ils permettent d'avoir un aperçu des souffrances qu'ont connu ces hommes, histoire qui se doit d'être exposée et qui ne mérite certainement pas l'oubli. Cependant, si les gekiga ont un rôle instructif, ils ne devraient pas négliger pour autant la trame narrative qui motive le lecteur à découvrir les faits historiques. Satsuma n'est pas mauvais, loin de là, mais cette approche par « tranches de vie » réduit cruellement le public susceptible de s'intéresser au manga. Surtout que, comme le précise l'auteur, l'histoire de Satsuma n'est « que soumission silencieuse et seppuku ». Pour combler le tout, l'épilogue arrive comme précipité, on ne sait pas très bien ce qu'il fait là. Mais l'éditeur a la gentillesse de nous expliquer que l'auteur avait initialement l'intention d'écrire une suite à ses récits, ce qui n'a pas été fait. Dommage ? Pas sûr, en tout cas ce manga reste conseillé à ceux qui s'intéresse en détail à l'histoire du Japon, les autres feraient mieux de mettre les mains sur Vagabond ou une autre pointure...

voir la fiche officielle ISBN 9782847899412